A la une PROVINCES

BUNIA : Lite accueille Bachelet et appelle à la démobilisation des milices

Le ministre congolais  des Droits Humains André Lite Asebea est arrivé ce mardi 21 janvier à Bunia, chef-lieu lieu de la province de l’Ituri, pour accueillir le Haut-commissaire des Nations-Unies aux droits de l’homme Michelle Bachelet. Il a, au cours d’une interview accordée à la presse  locale, appelé les miliciens actifs en brousse à souscrire au processus de démobilisation car, a-t-il affirmé, il n’y aura pas d’impunité surtout pour les crimes réputés internationaux. André Lite a affirmé que Michelle Bachelet vient en RDC,  via Bunia pour une visite de travail. L’agenda de la diplomate onusienne, a-t-il expliqué, prévoit des discussions avec différents responsables de la province de l’Ituri secouée par plusieurs cas de violations des droits de l’homme en particulier dans les territoires de Djugu et Mahagi. Michelle Bachelet, ancienne présidente de la République du Chili, séjournera ensuite à Kinshasa, du 24 au 27 janvier, pour s’entretenir avec les hautes autorités congolaises notamment le président de la République Félix Tshisekedi et le premier ministre Sylvestre Ilunga sur les questions relatives aux droits humains. Le ministre Lite a saisi cette occasion pour déplorer la précarité de la situation des droits de l’homme dans cette  partie du pays «en dépit des efforts consentis par le gouvernement pour renforcer la sécurité des populations et de leurs biens». Il a affirmé que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour garantir le respect des droits des citoyens congolais à travers toute l’étendue du territoire national. Il sied de rappeler que c’est depuis 2017 que le groupe armé  dit Codeco sème la terreur à Bunia, dans la province de l’Ituri.

Orly-Darel Ngiambukulu

Hits: 70

Partagez cet article