A la une Politique

TERRORISME AU KIVU : Washington frappe des ADF

L’Office of Assets Control (OFAC) américain a annoncé mardi 10 décembre avoir placé sur sa liste noire 6 terroristes ougandais de l’Allied Democratic Forces (ADF), dont le « général » Musa Baluku  pour leur rôle dans de graves atteintes aux droits humains. « Depuis plus de deux décennies, les ADF se sont livrées à de graves atteintes aux droits humains, commettant des viols massifs, des tortures, des meurtres et des enlèvements civils persistants », indique le communiqué de ce service du Département du Trésor US qui ajoute que « le gouvernement américain soutient le gouvernement de la RDC dans ses efforts pour contrer les groupes armés et apporter la stabilité, la paix et la prospérité à la RDC en combattant les ADF et d’autres groupes qui tentent de déstabiliser davantage le pays ».

Les FARDC avec l’appui de la Monusco ont annoncé des actions conjointes dans la région de Beni contre les groupes armés dont le plus virulent est celui des ADF qui écument cette région frontalière avec l’Ouganda depuis plus de 25 ans. Le lancement de la dernière offensive de grande envergure des FARDC contre les places fortes de ce groupe début novembre 2019 a coïncidé  avec des attaques derrière les lignes des forces loyalistes qui ont déjà coûté la vie à plus de 200 civils dans l’Est de la RDC. Excédées par l’incapacité de la mission onusienne à soutenir efficacement les troupes gouvernementales, les populations de Beni et des environs exigent le départ des casques bleus dont le Conseil de sécurité vient de renouveler la mission pour une nouvelle période d’un an.

J.N.

Hits: 45

Partagez cet article