Sport

LINAFOOT/DIVISION 1 : Sanctions annulées pour Renaissance FC

8 jours après avoir décidé l’exclusion de Renaissance FC de la 25ème édition du championnat national, le comité de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT) est revenue sur ses décisions, mercredi 11 septembre 2019. Selon le site de la FECOFA (Fédération Congolaise de Football Association), la reculade de la LINAFOOT à l’égard du club de Kinshasa a été décidée à la suite de plusieurs demandes de dirigeants et supporters des clubs ainsi que de certaines autorités qui soutiennent FC Renaissance.
En effet, après avoir eu connaissance des sanctions prises contre les “Fibo” (exclusion à la Vodacom Ligue 1, amende de 25 000$, relégation de l’équipe en division infé- rieure…), les responsables des clubs engagés au championnat d’élite congolais ont exprimé leur soutien au FC Renaissance, plaidant pour l’annulation de ces sanctions auprès des dirigeants de la LINAFOOT, qui ne sont pas restés insensibles à cette requête.
Les sanctions de la LINAFOOT contre le FC Renaissance étaient consécutives aux actes de vandalisme posés par les supporters de ce club au terme du match qui a opposé FC Renaissance au FC Sanga Balende, le lundi 2 septembre dernier au stade des Martyrs de Kinshasa ; score final 1-1.
Pasteur Mukuna : « Le FC Renaissance ne sera ni exclu pour deux saisons, ni non plus relégué en deuxième division»
Réunis mercredi 11 septembre 2019 dans la commune de Bandalungwa à Kinshasa, le président du comité directeur et les supporters du FC Renaissance du Congo se sont mis d’accord sur l’attitude à adopter et les mesures à prendre pour ne pas s’exposer aux accusations d’auteurs des violences dans les stades qui leur collent à la peau.
A l’unisson, les fans du club orange de la capitale ont promis de veiller à ce qu’aucun cas de violence dans les stades ne provienne de leur camp. Ce, après avoir écouté le message de restitution de la rencontre entre les responsables de leur club et les autorités de la LINAFOOT, leur transmis par l’évêque Pascal Mukuna. « Le FC Renaissance ne sera pas exclu pour deux saisons. Nous avons déjà plaidé, le FC Renaissance ne sera pas relégué en deuxième division. Mais nous devons nous organiser pour éviter ce qu’ils appellent violence. Nous devons bien nous comporter dans le stade. Le calendrier sortira, notre équipe jouera. Nous devons les garantir que quand ils viendront au stade qu’ils puissent nous trouver quittes. Nous, Renaissance nous sommes arrivés à un niveau où nous encaissons un but et nous applaudissons », a déclaré Pascal Mukuna. Qui a invité les supporters à la vigilance pour démasquer les fauteurs de troubles qui pourraient éventuellement se cacher dans leurs rangs.
DIDIER MBOKANDJA

Hits: 18

Partagez cet article