A la une PROVINCES

EPST : FINIE LA CONTROVERSE : Manuels scolaires en Tetela bientôt produits pour le Sankuru

Après la vigoureuse réaction des élus et notables du Sankuru contre ce qui était apparu comme une imposition par le gouvernement central et la Banque Mondiale du Lingala comme première langue d’apprentissage des enfants des écoles primaires au Sankuru, une forte délégation de députés nationaux, provinciaux et sénateurs de cette province ont été conviés à une séance de clarification avec Willy Bakonga, ministre d’Etat, ministre de l’EPST en son cabinet de travail.
On rappelle que la quasi-totalité du grattin sankurois avait protesté vivement contre la nouvelle de la substitution forcée de l’Otetela parlé par plus de 90 % de la population de ce coin de la République par le lingala dans l’enseignement de base.
Leur préoccupation a été au centre des échanges qu’ils ont eus mardi 16 mars 2021 avec Bakonga. Il en ressort que les deux parties se sont accordées sur le caractère exceptionnel de la langue Otetela, langue du milieu au Sankuru. Le ministre a accepté, à l’instar de ses prédécesseurs, la distribution de manuels scolaires en Tetela à produire en quantité suffisante pour les classes de 1ère, 2è et 3è primaire, les langues nationales comme le Lingala pouvant être enseignées dans les classes montantes.
Léonard She Okitundu, Lambert Mende, Christophe Lutundula et d’autres élus du Sankuru ont se sont déclarés satisfaits de cette conclusion qui maintient l’Otetela dans son statut d’exception séculaire dans l’enseignement. «Il n’a jamais été question pour le gouvernement de supprimer la langue Tetela au niveau élémentaire et il n’a jamais été question pour nous de refuser l’enseignement de langues nationales qui sont constitutionnelles car nous ne voulons pas enfermer nos enfants dans un ghetto linguistique ou culturel», a expliqué le député national Christophe Lutundula, porte-parole de la délégation.
Le ministère de l’EPST a annoncé de nouvelles études linguistiques sur le terrain en vue de la codification pour la production de supports pédagogiques adaptés.
La politique d’utilisation des langues nationales baptisée ‘‘Stratégie nationale d’utilisation des langues nationales’’, prévoit également qu’une langue nationale ou du milieu soit utilisée dans l’enseignement fondamental.
AM

Hits: 36

Partagez cet article