A la une Société

DYSFONCTIONNEMENT ? INCOMPETENCE ? NEGLIGENCE ? Prise en charge des soignants : les propositions du FCC

La République démocratique du Congo fait face à la pandémie du covid-19 depuis le 10 mars dernier. Fin avril, elle enregistrait quelques 400 cas confirmés et une trentaine de morts. Sur le terrain, on se rend compte que le corps médical commis à la riposte n’est pas à l’abri. Un certain nombre de cas confirmés viennent de ses rangs suite à une mauvaise prise en charge de cette catégorie de personnes incontournables dans la riposte. Des sources médicales renseignent qu’à ce jour, plusieurs infirmiers dans quelques formations médicales de la capitale auraient été testés positifs au Coronavirus pour insuffisance d’équipements de protection.
Selon ces sources, contrairement à d’autres pays frappés par cette pandémie, les autorités de la RDC ne semblent pas accorder une grande attention à l’amélioration des conditions du personnel soignant, que ce soit dans des établissements hospitaliers publics comme les Cliniques Ngaliema ou dans divers autres centres de la capitale et de l’intérieur du pays prenant en charge ou appelés à prendre en charge des malades infectés par cette pandémie.
On rappelle à cet égard les dix propositions adressées au gouvernement et au comité de la riposte au Covid-19 par le Front commun pour le Congo (FCC) qui sont restées sans écho. La sixième de ces propositions rendues publiques par le coordonnateur de la plateforme Néhémie Mwilanya Wilondja insistait sur la protection et la motivation du personnel engagé dans la lutte contre le Coronavirus.
À cet effet, il avait demandé que soit mis à la disposition du personnel soignant des primes de risque et des équipements adéquats de protection. Le personnel médical et non médical qui travaille en première ligne de la riposte devrait être doté de ces équipements.
Au regard de la flèche de contamination qui ne cesse de s’accroître, ne serait-il pas temps de prendre la mesure de la contribution du FCC dans le cadre de cette riposte ?
Si, aujourd’hui l’équipe de riposte et les autorités du pays ont adopté le port des masques même en pagne proposé naguère par la députée nationale et coordonnatrice de la Fondation Mzee Laurent Désiré Kabila, plusieurs observateurs, pensent qu’il est grand temps aussi de prendre en compte les propositions du front commun pour le Congo pour mieux lutter contre la pandémie du Covid-19.
Parmi ces propositions, il convient de signaler l’attention que la plateforme de Joseph Kabila Kabange sollicite en faveur des travaux de la Commission scientifique instituée par le ministère de la Recherche scientifique et innovation technologique, en rapport avec la lutte contre le Coronavirus afin de le stimuler à persévérer dans ses efforts en contribuant au perfectionnement des protocoles de traitement en cours des personnes affectées par le Covid-19.
Dans le souci de vaincre le plutôt possible cette pandémie, le FCC a invité le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi qui a en charge le leadership au plus haut niveau de la riposte au Covid-19 ainsi que le gouvernement et le Comité technique à accorder toute l’attention voulue aux résultats des recherches déjà obtenus par ledit Comité, ainsi qu’aux besoins exprimés, en y réservant des suites appropriées.
Le FCC a engagé ces responsables à résister à la tentation de politiser le processus de réponse au Coronavirus et à mettre en place des mécanismes pouvant leur permettre d’éviter de gérer cette crise sanitaire inédite à laquelle le monde, l’Afrique et la RDC font face.
S’agissant de l’aspect financier de la riposte à cette pandémie, la coordination du FCC qui est majoritaire au parlement a promis de veiller à ce que dans le cadre du budget rectificatif, des ressources nécessaires soient allouées au secteur de la Recherche scientifique en vue de lui permettre de jouer pleinement le rôle qui lui est assigné dans le développement socio-économique du pays.
Cette énième interpellation du front commun pour le Congo s’inscrit toujours dans le sens d’une réponse concrète à l’appel lancé par les pouvoirs publics en soutien au système de riposte mis en place pour lutter contre cette pandémie mortelle.
Clément Muamba

Hits: 46

Partagez cet article