A la une Sport

CHAN 2016 : Les Léopards locaux à la loupe

En marge de la 4ème édition du championnat d’Afrique des nations qui a démarré samedi 16 janvier 2016 au Rwanda, et à laquelle la RDC s’est engagée, Leopardsfoot (com) en a profité pour présenter la carte de visite de chacun des 23 léopards sélectionnés pour cette compétition dont la finale interviendra le 7 févier prochain.
LES 3 GARDIENS
Landu Makiese Guelord – AS V CLub
Il est le 2ème gardien de V.Club de Kinshasa depuis près de trois saisons où il évolue à l’ombre de l’inusable portier camerounais, Nelson Lukong Bongaman. Landu Makiese, très timide, est un transfuge du Racing Club de Kinshasa. Landu Guégué comme l’appellent ses intimes, est à sa première phase finale d’un CHAN.
Matampi Vumi Ley – DCMP
C’est l’actuel gardien titulaire du Daring Club Motema Pembe. Il a été révélé au grand jour, au sein de l’AS V.Club, en provenance de la formation du Business Club ATT Sport, club fondé par Pierrot Mumbulu Mumesa, un ancien dirigeant de V. Club. Sans beaucoup de réussite avec les dauphins noirs, Matampi s’enrôle au Dcmp où il a véritablement éclos, avec à la clé, plusieurs titres à la linafoot. A la quête de beaux jours, Matampi s’envole pour le TP Mazembe où il passe quasiment inaperçu avant de s’exiler, dans l’anonymat, à Kabuscorp en Angola (Kangamba Business Corporation). Sans beaucoup de réussite en raison de la loi limitant le nombre d’étrangers sur un terrain, Matampi revient au Dcmp qui redécolle après sa difficile scission ayant donné naissance au FC Renaissance.
Héritier Nke Bompili – FC Renaissance
Son club d’origine, c’est Babeti ya Sika de Mbandaka. Il intègre ensuite le Dcmp mais après la crise déstabilisatrice du club vert et blanc, Héritier Nke se voit exhumé fin 2015 au sein du FC Renaissance où il éjecte Guy Serges Mukumi Mulamba de son poste de gardien titulaire, lui, pourtant présent à la naissance de Renaissance. Au sein du Dcmp, on retient de lui qu’il avait fait une rencontre exceptionnelle au Stade des Martyrs contre le TP Mazembe. Les corbeaux lushois qui menaient par 2-0, sur deux buts splendides de Trésor Mputu, avait finalement perdu par 2-3. Dans les rangs du Dcmp, il y avait un certain Bokungu Ndjoli à l’attaque et dans les perches, ce jeune Héritier Nke Bompili. Il est à sa 1ère phase finale du Chan. Si Matampi sera, sans doute titulaire dans cette campagne rwandaise, Nke fera, pense-t-on, office de doublure et Landu comme le 3ème larron. N’empêche que la donne, sur terrain, dépendra du comportement de chacun des trois.
LES 7 DEFENSEURS
Junior Bahumeto – FC Lupopo
C’est l’actuel latéral droit de Saint Eloi Lupopo de Lubumbashi depuis deux ou trois saisons en provenance de V.Club qui l’avait recruté de l’AS Nika de Kisangani. Après le 2ème titre des Dauphins noirs, à la Linafoot, Bahumeto a été prêté chez les Lumpas jusqu’à ce jour. Pour les observateurs, Bahumeto doit sa sélection à la suite de la fracture de Mabele Bawaka. Et d’ailleurs, V. Club envisageait de le récupérer en cas de nécessité. Le chan 2016 est, pour cet ancien de Nika de Kisangani, sa première phase finale majeure du genre.
Yannick Bangala Litombo – DCMP
C’est le patron de la défense du Dcmp depuis plusieurs saisons, surtout durant la grande crise imanienne. A la création du FC Renaissance, il avait opté pour l’écurie orange, avant de se rebiffer. Avant Daring, Bangala a évolué dans la formation de Les Stars où il a côtoyé des joueurs comme Emmanuel Ngudikama, Ikanga Mayimona, Héritier Luvumbu et autres Kisombe Makuntima voire Padoue Bompunga. Pour lui, au Rwanda, il sera à sa deuxième expérience du CHAN après celle de 2014.
Padou Bompunga Botuli – V Club
Patron de la défense de V.Club depuis 2015, il y est arrivé après le départ du camerounais Paulo Mondo et du burkinabé Dayo. Défenseur aux élans offensifs notamment aux corners où il place souvent des coups de tête meurtriers. Le Chan 2016 est une 1ère campagne pour ce transfuge de Les Stars et Africana Express – devenu La Fraternité kinoise –, tous les deux tombés en désuétude.
Joël Kimwaki Mpela – TP Mazembe
Le défenseur du TP Mazembe qui n’est plus à présenter; est le seul rescapé des trois premières sessions du Chan depuis 2009. Au Rwanda, Kimwaki sera sans nul doute le capitaine des Léopards pour sa longue expérience. Comme l’étoile de son cuir chevelu, Joël Kimwaki, aussi expérimenté que jamais, sera au service des jeunes pousses. Avant d’exploser au TP Mazembe, ce défenseur axial a forgé ses armes au sein de Style du Congo avant d’être découvert au grand jour, au DCMP.
Mfuki Kilala – MK
De grand gabarit comme Kimwaki ou Bompunga, Mfuki Kilala est ce stoppeur découvert dans MK, juste au début de cette saison sportive. Comme Bompunga, Mfuki il s’illustre souvent par ses montées maintes fois ponctuées d’un but pour suppléer aux insuffisances des attaquants.
Joyce Lomalisa Mutambala – V CLUB
Venu de Nika de Kisangani en 2014, il a été recruté comme la doublure d’Ebunga Simbi – parti aux Léopards de Dolisie – . Après ce dernier, Joyce assume entièrement son rôle. Très adroit de son pied gauche, Lomalisa voit chaque jour sa cote aller crescendo dans son club aussi bien qu’avec les Léopards. Le Chan 2016 est une découverte pour lui.
Christian Ngimbi – FC Renaissance
Latéral gauche, en concurrence avec Lomalisa, Ibenge ne cesse de tarir d’éloges pour ce seul sélectionné du FC Renaissance, depuis le tournoi de l’indépendance d’Angola. En provenance de CARA de Brazzaville, Christian Ngimbi, Orange pour ses intimes, participe pour la 1ère fois à une phase finale du Chan. Les tresses constituent un signe distinctif pour lui.
LES 7 MILIEUX
Merveille Bope – TP MAZEMBE
Pas assez connu à Kinshasa, on l’a découvert au sein du TP Mazembe. Pourtant, c’est un jeune qui a affûté ses armes à Ndjili dans Jac Héritage de Ndjili du président Tshamala Mukendi dont le centre de formation a pondu de nombreux talents de la trempe de Trésor Mputu et autres Deo Kanda. Jeune, il a l’avenir devant lui. Le Chan qu’il découvre pour la première fois, sera sans nul doute l’occasion d’exposer son grand talent.
Docksa Gikanji – DCMP
C’est le poumon d’acier du Dcmp où il est en verve cette saison. Gikanji, encore à la découverte d’une phase finale du Chan, vient de passer deux belles saisons avec MK, à la coupe de la Caf (2013 et 2014) avant de revenir au bercail.
Nelson Munganga Omba – V Club
Munganga est un ancien de l’AS Dragons. Recruté par V.Club comme milieu récupérateur, il y est depuis près de quatre saisons. A son 1er chan 2016, il sera en concurrence avec le jeune Merveille Bope.
Mika Miché – Don Bosco
On ne peut le présenter sans le rattacher à Meschak Elia. Les deux sont comme les Dupond-Dupont du football congolais tant il bien difficile de distinguer l’un de l’autre. Et d’ailleurs, ces deux jeunes qui font la pluie et le beau temps de Don Bosco de Lubumbashi, ont commencé à flirter avec le ballon rond à Kinshasa dans la jeune équipe de Jogari, une équipe qui n’a passé qu’une saison à l’Epfkin avant de regagner la fournaise des parcs. Après Jogari, ces deux talents ont aussi presté au sein de l’Amicale Sportive Dragons. D’ici, ils sont allés vendre leurs talent chez les Salésiens lushois.
Emmanuel Ngudikama – V Club
Milieu tournant de V.Club, Emmanuel Ngudikama alias Nkila – la queue – est un transfuge de Les Stars. Il y est issu autant que Bangala Litombo, Héritier Luvumbu. Le Chan 2016 est un premier essai pour lui.
Guy Lusadisu Basisila – V Club
Il passe pour le joueur qui a cumulé le plus d’expérience possible dans sa carrière. Pour preuve, il a commencé par l’AC Sodigraf avant d’atterrir dans V. Club après un long transit dans l’AS Bantou de Mbuji-Mayi, Cilu du Bas-Congo, Saint Eloi Lupopo et le Tout Puissant Mazembe, sans oublier qu’il a aussi évolué au Gabon avant son entrée dans V.Club.
Ricky Tulengi Sindani – DCMP
C’est un jeune pétri de talent. Raison pour laquelle, au Dcmp son actuel club, on l’a affublé du sobriquet de Ricky « Ballon ». Sindani, meilleur joueur de l’Epfkin avec Arc-en-ciel, le champion en 2015, a, précédemment évolué dans l’Amicale Sportive Dragons. Les Monstres l’avaient recruté dans l’AC Kuya de Jeannot Binanu. Au Rwanda, Sindani Tulengi va découvrir pour la première fois le CHAN, dans une phase finale.
LES 6 ATTAQUANTS
Héritier Luvumbu Nzinga – V CLUB
Le gaucher de V.Club est à son premier essai au CHAN. Gaucher de son état, il évolue à droite, son coin de prédilection. Dans V.Club, son équipe, comme au sein des Léopards, Il s’illustre souvent par ses puissantes frappes à distance sur balles arrêtées. Chanceux, il peut faire mal à beaucoup de gardiens, s’il ajuste bien ses tirs. Héritier Luvumbu est arrivé chez les Dauphins noirs, en 2013, en provenance de Rojolu. Mais comme Ngudikama, Bangala et les autres, c’est un pur produit de Les Stars.
Cédric Ngulubi Kilwa – Shark 11
L’actuel sociétaire de Shark 11 peut s’ériger en un élément important avec les Léopards s’il se comporte comme il le fait dans son équipe. Véritable battant au poste de milieu offensif, ce garçon très timide peut apporter du sang neuf comme il sait le faire chaque fois que l’on fait appel à ses services. Ngulubi s’est découvert dans l’Union Sportive Amazone avant d’intégrer le Dcmp.
Jonathan Bolingi Mpangi – TP Mazembe
A Kinshasa, comme avant-centre, il a presté dans une équipe de seconde zone du quartier Yolo dans la commune de Kalamu. Recruté par le CS Don Bosco, Jonathan s’est retrouvé comme par enchantement en Afrique du Sud. Revenu au pays vers fin 2014, le TP Mazembe l’a recruté dans son effectif où il défend bien ses qualités d’homme de pointe. Cet attaquant longiligne est l’avant-centre le plus sûr, sur qui, la Rdc pourra compter dans ce CHAN qu’il va découvrir pour la première fois.
Jean-Marc Mundele Makusu – V Club
A coup sûr, comme avant-centre, il va évoluer dans l’ombre de Bolingi Mpangi. Cet ancien du SC Belor, devenu New Belor, a l’avantage d’avoir été de la campagne sud-africaine qui l’avait fait découvrir à travers le continent. Fort de cet aura, il s’est envolé pour l’Europe où il est passé inaperçu. De retour au pays en 2014, il a réintégré New Belor son ancien Club. C’est cette saison que V.Club l’a embauché pour la ligue des champions 2016. Comme bien de ses paires, bien jeune, Jean-Marc va, au Rwanda, découvrir les méandres d’une phase finale du Chan.
Zacharie Mombo Lusala – MK
Si MK l’a dévoilé au grand jour, à la Linafoot, comme à ses deux campagnes à la coupe de la Caf, Mombo Lusala, s’est bien mis en exergue, ici et là, comme attaquant, notamment sur les ailes. Puissant sur ses pénétrations offensives, les Léopards peuvent compter sur lui, s’il est bien servi. Sa double expérience en Coupe de la Caf peut lui être d’une importance à son premier chan, au Rwanda 2016.
Meschak Elia – Don Bosco
Au regard de sa prestation lors des matches amicaux de préparation livrés à Kinshasa, s’il est de bon jour, Meschak pour être la terreur des défenses adverses au Rwanda, pour sa 1ère phase finale du Chan. Sa vitesse de pénétration et son drible court doublés des passes bien précises fera que cet ancien de Jogari soit, certainement, l’attraction du onze national et même le poison de l’attaque congolaise.
LE MAXIMUM AVEC LEOPARDSFOOT.COM

Hits: 167

Partagez cet article

Comments are closed.