A la une Sport

CENTRE NATIONAL DE MEDECINE DU SPORT : Dr René N’Giebe Mubiala, un retour significatif

Comme le souhaitaient les agents et autres sportifs fréquentant le Centre National de Médecine du Sport (CNMS), le Dr René N’Giebe Mubiala vient d’y effectuer un come back remarquable après l’avoir quitté dans des conditions que l’on sait par suite des manœuvres abjects de certaines personnes qui n’avaient pas hésité à le diaboliser. La cérémonie de remise et reprise entre le médecin-directeur sortant, Dr Jean-Pierre Bungu Kakala, et le médecin-directeur rentrant, Dr René N’Giebe Mubiala, a eu lieu le lundi 28 octobre dernier au CNMS situé au stade des Martyrs, en présence de l’administration des Sports et Loisirs, mais aussi du personnel médical. On a noté, à cette occasion, une liesse incroyable, tant le Dr René N’Giebe Mubiala bénéficie, il faut le reconnaitre, de CENTRE NATIONAL DE MEDECINE DU SPORT Dr René N’Giebe Mubiala, un retour significatif la faveur générale. Au stade des Martyrs, on s’est donc souvenu de la gestion transparente du CNMS par ce médecin, actuel 1er vice-président du Comité Olympique Congolais (COC), qui dirige également l’Agence Mondiale Anti-dopage (AMA) pour la zone Afrique Centrale. « Nous remercions sincèrement l’autorité pour le choix porté sur la personne du Dr René N’Giebe Mubiala. Dans la mesure où, malgré les apparences, le CNMS est devenu plus une affaire commerciale, sa mission essentielle ayant été renvoyée en seconde position. A l’époque, ce médecin avait mis tout le monde d’accord sur sa manière et ses capacités à gérer le centre. Nous osons croire qu’il est resté le même », ont déclaré à l’unanimité certaines personnes interrogées par Le Maximum. Apparemment, Papa Solution (le ministre Amos Mbayo, ndlr) est en train de faire le ménage au sein de ses services, en mettant les hommes qu’il faut à leurs places. C’est le cas du Dr René N’Giebe Mubiala qui reprend ainsi sa place, après y avoir été injustement délogé. Ce n’est que justice ! A l’époque où il dirigeait le CNMS, moins de problèmes y avaient été enregistrés. Défenestré avec le concours de ceux-là mêmes qui géraient ce centre jusqu’il y a peu, la gabegie s’y est installée avec le gaspillage désordonné de ses ressources. Autre fait reproché à son prédécesseur, c’est celui de programmer et de profiter, seul, des missions tant au pays qu’à l’extérieur ; surtout avec l’équipe nationale de football (Les Léopards), bénéficiant ipso facto des plantureux avantages du Trésor public, alors qu’il était entouré de collaborateurs tout aussi compétents dans ce domaine exigeant qu’est la médecine du sport. Et puis, certaines sources ont indiqué au bi hebdo que le CNMS n’aurait de national que la dénomination. En provinces où se pratique aussi le sport tant individuel que collectif, il n’existerait aucune antenne du CNMS, a-t-on soutenu. Par conséquent, il faudra aussi remédier à ce manquement. C’est le sens à donner à l’audit qui aurait été diligenté pour connaitre la destination prise par les recettes, que l’on dit faramineuses, générées par le CNMS sous la gestion du Dr Jean-Pierre Bungu Kakala. A ce titre, le retour du Dr René N’Giebe.

HERMAN MALUTAMA

Hits: 121

Partagez cet article