A la une Sport

CAN – CAMEROUN : Patrice Motsepe confirme la compétition

Plus d’incertitudes, donc pas d’annulation, mais une évidence. La Coupe d’Afrique des nations de football (CAN), prévue du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun, ne sera pas décalée. Reçu mardi 21 décembre dernier par le président camerounais Paul Biya, le Sud-africain Patrice Motsepe, président de la Confédération africaine de football(CAF), en visite au Cameroun depuis lundi 20 décembre,  a confirmé l’organisation de cette compétition, déjà reportée d’une année en raison de la Covid-19.

La rencontre entre le président de la République du Cameroun et le patron de la CAF était très attendue. Même s’il n’a pas dévoilé les conclusions de cette discussion avec le chef de l’Etat camerounais au sortir de l’audience, le n° 1 du football africain s’est plutôt montré rassurant quant à l’organisation de cette compétition aux dates prévues. «Je vais rendre compte à mes collègues du Comité exécutif de la CAF de la visite. Mais je peux vous assurer que je serai ici vendredi 7 janvier 2022 pour suivre personnellement le match d’ouverture de cette CAN, dimanche 9 janvier, entre le Cameroun et le Burkina Faso. Je dois donner de la confiance, je dois donner de l’assurance…», a-t-il indiqué.

Au Palais de l’Unité (la résidence du président Paul Biya, ndlr), le président de la CAF s’était fait accompagné par son premier vice-président, le Sénégalais Augustin Senghor, le président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o Fils et le secrétaire général de la CAF, le rd-Congolais Veron Mosengo Omba. Par ailleurs, Patrice Motsepe a également insisté sur la nécessité pour les parties concernées par l’organisation de la prochaine CAN «de prendre en compte les menaces liées  la pandémie de Covid-19, avec l’émergence du variant Omicron».

Dès sa descente d’avion lundi 20 décembre dernier, dans une déclaration faite au salon d’honneur de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, le président de la CAF a rassuré les derniers sceptiques, en écartant toute éventualité d’un report de la CAN. «Nous sommes très clairs en termes d’engagement de faire de la CAN-Cameroun un succès», a-t-il assuré, avant d’ajouter : «on vous donnera plus de détails demain quand on aura discuté (avec le président Paul Biya, ndlr). Mais je suis très confiant. On travaille ensemble avec le Cameroun, qui est une nation fière du football Nous avons rendu le Cameroun et l’Afrique fiers et je sis confiant sur le fait que, dans nos réunions d’aujourd’hui et de demain nous pourrons venir vers vous et donner à l’Afrique et au monde la confiance que nous avons à travers l’engagement envers notre peuple, au Cameroun, l’engagement pour le développement du football en Afrique». Des propos rassurants, et suffisants pour convaincre le Comité exécutif de la CAF qui n’est pas parvenu à se mettre d’accord, dimanche 19 décembre dernier à Doha, au Qatar, d’acter définitivement le maintien de la compétition. Du 9 janvier au 6 février 2022, la Coupe d’Afrique des nations de football se déroulera bel et bien au Cameroun. Avec à l’affiche, en match d’ouverture, le Cameroun, pays-hôte, qui recevra le Burkina Faso.

HERMAN MALUTAMA

 

Vues : 41

Partagez cet article