A la une Economie

CADRE MACRO-ECONOMIQUE : Le premier ministre Ilunkamba insiste sur le respect du pacte de stabilité

Grâce au pacte de stabilité du cadre macro-économique et monétaire conclu entre le gouvernement et la Banque centrale du Congo, le secteur économique est resté stable durant tout le mois d’août, s’est félicité le Comité de conjoncture économique lors de sa traditionnelle réunion hebdomadaire qui s’est tenue exceptionnellement mercredi 9 septembre au lieu de mardi en raison de l’agenda chargé du premier ministre qui, au vu de cette note positive, a appelé le gouvernement à maintenir le cap. Pour Sylvestre Ilunga Ilunkamba, c’est le prix à payer étant donné que le recours à la planche à billet est exclu, toutes les dépenses publiques devant être exécutées sur « base caisse », une discipline nécessaire pour maintenir stable le cadre macro-économique et monétaire. « Le premier ministre nous a recommandé de rester collés à ce pacte que nous devons absolument respecter, parce que les tendances telles que présentées par la vice-première ministre, ministre du Plan Elysée Munembwe et par le gouverneur de la BCC, Déogratias Mutombo, sont encourageantes et nous devons maintenir la barre. Il y a la décélération du rythme de formation des prix, il y a plus au moins une stabilité relative du taux d’inflation sur le marché de changes officiel et parallèle et c’est encourageant », a indiqué le vice-premier ministre en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo.
Trois dossiers ont fait l’objet de cette réunion d’évaluation de la situation économique. La note présentée par la vice-première ministre chargée du Plan Elysée Munembwe a porté sur la conjoncture économique de la semaine, celle du ministre des Mines, Willy Kitobo, concernant l’exploitation minière fait état d’embellies sur le marché de produits miniers ces dernières semaines, notamment le cuivre qui a atteint pratiquement 6.700 USD la tonne et le cobalt qui a quelque peu baissé de 0,05% ; les prix du manganèse et autres métaux ont résisté, alors que la production minière demeure soutenue. De bons signes pour l’économie congolaise, s’est félicité le VPM du Budget. Le dossier contributif de l’Association nationale des entreprises du Portefeuille (ANEP) sur les assurances afin d’élargir l’assiette fiscale de l’État a été transmis au ministre des Finances, Sele Yalaghuli pour des dispositions idoines.
JM

Hits: 54

Partagez cet article