FACTURATION ELEVEE A LA VOIRIE URBAINE : Sinohydro, Safricas et Malta Forrest perdent un marché juteux

53
L'Avenue Biangala à Lemba

La firme égyptienne Arab Contractors a remporté les marchés de travaux de bitumage de quelques artères de la capitale devant les Chinois Sinohydro et SZTC, le turc Zenith-EGC et les Congolais Malta Forresrt, Safricas et Safrimex.
L’offre d’Arab Contractors a été la moins disante sur les deux lots soit 17.075.928,65 dollars en raison de 10.227.332,42 pour le lot 1 et 6.848.59623 dollars pour le lot 2. La société chinoise SinoHydro, par contre, exigeait 26.885.328,53 dollars pour les deux lots, Malta Forrest, 26.6 millions de dollars, SZTC 20.218.962,42 dollars autant que le groupe Malta Forrest. Ces offres ont naturellement été rejetées car jugées économiquement peu avantageuses après examen des rabais conditionnels. Les firmes r-dcongolaises Safricas et Safrimex ont été écartées au niveau du préliminaire faute d’avoir obtenu la note de 70/100 fixée dans le dossier d’appel d’offre. Alors que la candidature du groupement formé par la r-dcongolaise EGC et le turc Zenith (constructeur des passerelles sur le boulevard Lumumba) a été jugée non conforme car la garantie exigée dans l’appel d’offre n’a été émise que par Zenith en lieu et place de toutes le deux entreprises. Et d’après la Cellule Infrastructure du ministère des ITPR, la méthode de passation des marchés a été la SFQC, Sélection fondée sur la qualité et le coût. Et que toute entreprise qui se sentirait lésée avait jusqu’au 12 mars dernier pour introduire un recours dont l’examen pourrait tirer sur plus de deux semaines. Il sied de rappeler que les artères dont question sont l’avenue de la Croix rouge (commune de Kinshasa), l’avenue Bianda (comm. Mont-Ngafula), l’avenue Biangala (Lemba), l’avenue Kimwenza (Kalamu) et Kisenso (Kisenso)] qui représentent un linéaire total de 12,36 Km. Elles sont, en partie de 22 avenues sélectionnées par le gouvernement depuis 2015 pour leur réhabilitation. Le gouvernement s’est engagé à apporter une contribution de 2 millions aux travaux de bitumage de 5 artères précitées alors que 16 millions de dollars proviendront de la Banque arabe de développement économique pour l’Afrique, BADEA et de l’OFID, Fonds de l’OPEP pour le développement international.
POLD LEVI

Pas de commentaire