Economie

WTIA veut installer une usine de traitement des minerais en RDC

La ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, a reçu en audience, mardi 6 juin 2021 en son cabinet de travail, une délégation du consortium sud-coréen WTIA avec à sa tête son chairman Keun-Young Kim, venue lui présenter de grands projets de développement dans le secteur minier, en vue d’accroître de nouvelles technologies et énergies électriques. «Nous sommes très contents d’être reçu par la ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi avec qui nous avons parlé du développement minier et des projets de développement. Ça fait trois ans que nous sommes en contact avec le gouvernement de la RDC», a expliqué Keun-Young Kim au sortir de l’audience.
On rappelle que c’est depuis octobre 2019 que le consortium sud-coréen nourrit des projets d’investissement en RDC. «Nous apportons des projets sur l’énergie, l’accès à Internet. Bientôt, nous serons au Lualaba où nous travaillerons sur différents sites. Mais nous avons jugé nécessaire à ce stade de faire rapport à Madame le ministre. Au Lualaba, nous irons pour des investigations en vue d’implanter une usine de traitement des minerais  d’une grande capacité qui sera avantageuse pour le pays en terme de revenues, taxes et emploi au niveau national et provincial. Notre usine va intégrer les normes environnementales», a souligné Keun-Young.
Soucieuse de relever le défi dans son secteur, Antoinette N’Samba Kalambayi insiste sur le facteur intégration de l’énergie. «Comme vous le savez, aujourd’hui les minerais de la RDC sont exportés brutes, beaucoup plus déficit énergétique. Et donc, le projet que nous apportons avec notre partenaire du consortium est une solution à ce problème», a-t-elle conclu.
AVEC AGENCES

Vues : 45

Partagez cet article