A la une Politique

VISITE MINISTÉRIELLE À LODJA : Mende appelle à la réconciliation et provoque un buzz

Le ministre de la communication et médias et porte-parole du gouvernement a séjourné à Lodja (Province du Sankuru), son fief électoral, du mercredi 30 décembre dernier au 5 janvier 2016. Un séjour plutôt fructueux, qui intervient aux tous premiers mois de l’existence du Sankuru en tant qu’entité provinciale, et qui a permis au champion des élus de cette entité de palper du doigt les problèmes inhérents au développement de la nouvelle province. Aussitôt débarqué de l’aéronef qui l’avait emmené depuis Kinshasa avec une forte délégation, et accueilli au bas de la passerelle par le Commissaire spécial du Sankuru, Berthold Ulungu et sa suite, l’autorité morale de la Convention des Congolais Unis (le parti aligne 3 des 11 députés que compte le Sankuru) s’est dirigé tout droit, comme porté par une foule de dizaines de milliers de partisans et sympathisants vers le stade Lumumba de Lodja où l’attendait une foule excitée. Contrairement à ses habitudes depuis 2007, cela faisait près d’un an que ‘Ngelo’ n’avait pas rendu visite à sa circonscription électorale. En cette période de fête, Lambert Mende s’est montré très en verve et constructif en appelant les sankurois en général et les habitants du plus grand territoire de la nouvelle province à la réconciliation : « Je passerai plusieurs jours avec vous, une semaine au total … Je tiens à suivre l’exemple de notre chef, le Président Joseph Kabila qui vient de sonner l’heure de la réconciliation avec son initiative d’un dialogue national inclusif. A tout celui qui sait que je lui ai fait du mal ou qui m’en a causé, voici venu le temps de parler avec moi, entre sankurois. Je suis disposé à recevoir toutes le monde pour cela», a-t-il lancé sous un tonnerre d’applaudissements. Mende qui demeure le représentant du terroir au gouvernement central en a appelé à la contribution de chaque fils et chaque fille du Sankuru à la reconstruction de la nouvelle province : « Je veux que chacun se pose d’abord la question de savoir ce qu’il peut faire pour sa province avant de se demander ce que la province ou l’Etat central est en mesure de faire pour lui. Nous devons nous soucier de notre terre. S’il y a des maladies, c’est nous-mêmes qui en mourrons. Ailleurs, on se cotise pour reconstruire chez soi », a-t-il expliqué à une masse qui exprimait son approbation de façon bruyante.
Visites de réconfort
Les jours qui ont suivi, Lambert Mende les a effectivement consacrés à l’écoute et aux visites de réconfort des couches sociales locales. Les pensionnaires de la prison centrale de Lodja ont eu droit à une visite de réconfort du ministre de la communication et médias qu’accompagnait le Commissaire spécial du Sankuru Ulungu et le Procureur de la République. « Ce n’est pas parce que ces frères se sont mal comportés à un moment ou à un autre qu’ils ne sont plus des nôtres », s’est expliqué le ministre qui a remis aux pensionnaires de la prison des vivres frais pour le nouvel an. La visite a permis au Procureur de la République de prendre connaissance de la situation de certains détenus qui attendaient une comparution depuis plus de cinq mois pour des peccadilles. Il s’est engagé à les régler dès les premiers jours ouvrables de janvier 2016. Les malades de l’hôpital général du lieu ont également eu droit à une visite de réconfort de Lambert Mende qui a profité de l’occasion pour régler des factures de soins de santé d’un certain nombre parmi, tout en faisant dons de vivres pour leur permettre, à eux et au personnel soignant, de terminer l’année et de commencer la nouvelle avec quelque sourire aux lèvres. Dans la foulée de ces rencontres avec les couches sociales de son Lodja natal, Lambert Mende a gratifié la jeunesse locale de l’assistance à un match de football en compagnie du commissaire spécial du Sankuru, le CCU Berthold Olongo, le 1er janvier 2016. L’équipe gagnante a reçu une coupe accompagnée d’une enveloppe consistante et le perdant a eu droit à un lot de consolation.
Appels à l’unité
Même s’il reste que son dernier séjour Lodja, Lambert Mende l’a essentiellement consacré à l’appel à l’unité et à la réconciliation des fils et des filles du Sankuru, sur fond d’appels à soutenir le dialogue national inclusif pour lequel œuvre le président de la République, Joseph Kabila. Au cours d’une messe d’actions de grâce à l’église de la paroisse St Désiré de Lodja, le ministre de la communication et médias a ainsi exhorté l’assistance au patriotisme et à la prise de conscience de ses responsabilités pour un avenir meilleur. « Le développement de la nouvelle province du Sankuru est lié à l’unité de ses fils et de ses filles », a-t-il déclaré, invitant tout le monde à bannir l’esprit de haine, de la division, le clanisme, et à développer un esprit d’amour fraternel, de concorde, de paix et de don de soi afin d’assurer un avenir radieux aux générations futures.
WEMBONYAMA PENDE

Hits: 755

Partagez cet article

Comments are closed.