Sport

UN CADEAU POUR MARIE-CLAIRE KENGO : FC Renaissance du Congo neutralise DCMP (2-1)

C’est un cadeau de bienvenue pour la nouvelle dirigeante de FC Renaissance, Marie-Claire Kengo que les joueurs ont bien voulu lui offrir. Six ans après sa dissidence, le club Orange a rompu la malédiction en battant le Daring Club Motema Pembe (DCMP) par 2-1, dimanche 25 avril au stade des Martyrs de la Pentecôte de Kinshasa, en match comptant pour la 20ème journée de la 26ème édition du championnat national de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT). Ce sera la toute première fois que cette équipe constituée de dissidents du DCMP s’impose devant lui dans cette confrontation en six ans d’existence. Au classement partiel de la LINAFOOT, le FC Renaissance du Congo est 10ème avec 28 points pour 23 matches joués, tandis que le DCMP campe à la 6ème place avec 34 points pour 22 matches.
Les buts des Oranges ont été marqués par Glody Kikwama Mujinga (28ème de jeu) et Gloire Nzungu Mafwana (59ème de jeu) avant que Sidibe Broulaye ne réduise le score pour le DCMP en toute fin de partie (89ème de jeu). Alors que Marie-Claire Kengo savourait le succès de son club, l’Evêque Pascal Mukuna, ancien dirigeant de cette formation, s’est refusé à toute déclaration.
Des nuls pour le TP Mazembe et l’AS V. Club
Pendant ce temps, les principaux prétendants au titre de la saison sportive, le TP Mazembe, tenant du titre et l’AS Vita Club ont été tenus en échec respectivement à Lubumbasbi dimanche 25 avril par la Jeunesse Sportive de Kinshasa (JSK) sur la note de 2 buts partout et à Kinshasa la veille sur le score nul et vierge de 0 but partout par l’AS Maniema Union de Kindu au stade des Martyrs de Kinshasa. Une rencontre qui laisse le coach des Unionistes sur leur soif eux qui, bien qu’en infériorité numérique (à 10) ont même raté un penalty en début de la partie (5ème minute de jeu). «Nous avons perdu sur un détail et sur une balle arrêtée anodine. Aujourd’hui, nous avons étudié ce qu’il fallait faire avec un plan de jeu mis en place. A mon humble avis, le score ne reflète pas la physionomie du match que nous avons brisé. C’est aussi cela le football où l’on peut bien jouer sans gagner. Maniema Union a fait ce que font les grands. Cela veut simplement dire que quand on ne peut pas gagner un match, il ne faut pas non plus le perdre. C’est ce que nous avons fait. Sur le plan du jeu, Maniema Union a présenté quelque chose qui vaut la peine», a regretté Daouda Lopembe, coach de l’équipe.
Florent Ibenge, entraîneur de l’AS V. Club s’est montré plutôt resigné face à ce score. «Quand on ne peut pas avoir 2 points, il faut éviter 0. Aujourd’hui, sur les 3 points mis en jeu, on en a pris 1. Face à un adversaire direct, on s’est neutralisé. C’est bien dommage pour nous, mais la lutte continue bel et bien. Au vu du match en lui-même, j’estime que c’est équitable. C’est possible que Maniema Union ait dominé, mais la finalité n’est pas là. C’est une très belle équipe. Si on s’était libéré, elle allait passer derrière. V. Club n’a pas eu d’agressivité au milieu et il ne fallait pas se livrer. Au pressing de V. Club, Maniema Union sortait plus facilement à l’image du penalty», a-t-il martelé.
Au classement partiel, l’AS Maniema Union demeure en tête avec 50 points pour 23 matches joués, suivi de l’AS V. Club qui totalise 49 points pour 21 matches livrés et du TP Mazembe, 48 points pour 22 matches joués. Mercredi 28 avril 2021 à Mbuji-Mayi, Sa Majesté Sanga Balende recevra le TP Mazembe tandis que jeudi 29 avril 2021 à Kinshasa, l’AS V. Club affrontera Dauphin noir. L’AS Maniema Union quant à elle sera face à l’AC Rangers à Kinshasa.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 18

Partagez cet article