Sport

TOLLE AUTOUR DE LA LISTE DES LEOPARDS A : N’Sengi Biembe : «C’est moi le sélectionneur et je suis là pour expliquer mes choix»

Depuis la Belgique où il séjourne, l’entraîneur principal des Léopards A (équipe nationale de football de la RDC), Christian N’Sengi Biembe Sese Seko, a rendu publique la liste de 28 joueurs devant prendre part à deux rencontres programmées dans le cadre des «Journées FIFA» au mois d’octobre prochain, notamment face au Burkina Faso le 9 octobre 2020 et au Maroc le 13 octobre 2020. Trop regardant sur l’évolution de leur équipe nationale et sa composition, les Congolais ont épinglé et déploré l’absence de plusieurs pions majeurs «indispensables». Notamment Cédric Bakambu, Giovanni Imbula, Jacques Maghoma, Wilfried Moke, etc.
Face au tollé provoqué par cette composition qualifiée par certains de «manquement grave», le coach congolais qui, aux dires de ces alarmistes, «portera seul le chapeau en cas de contre-performance lors des prochaines échéances», a vivement réagi à partir de Bruxelles, mardi 22 septembre dernier à travers la presse.
D’abord, au sujet des critères de sélection en équipe nationale, N’Sengi Biembe a soutenu «qu’il faut que le joueur soit affilié dans un club de première division et ait un temps de jeu nécessaire. La forme, le championnat, le temps de jeu et le choix comptent». Ensuite, quant à la non-sélection de certains joueurs clés, il a expliqué que «pour Cédric Bakambu, c’est un problème de la Covid-19. Son club (Beijing Guoan en Chine) joue déjà en quarantaine. Quant à Jackson Muleka, ce sont des problèmes administratifs avec son nouveau club Standard de Liège (Belgique). Paul-José Mpoku est blessé, Meschack Elia également. Giovanni Imbula et Moke doivent trouver un club. Yannick Bolasie a proposé de rester avec son club, car il estime qu’il vient à peine de commencer et a demandé d’y prester d’abord. Quant aux autres, Disasi, Nkunku, Bisaka, qu’on a aussi sollicité, ils n’ont pas répondu à notre invitation. Luyindama, Masuaku et les autres, qui sont des habitués sont là».
S’agissant d’un des meilleurs buteurs de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT), Mayele Kalala de l’AS V. Club qui a également été ignoré et remplacé par Joël Beya, le coach a indiqué que «Mayele Kalala a été buteur à la LINAFOOT. Joël Beya, je l’ai eu aux éliminatoires du CHAN, il était au top. En trois sorties, il a marqué trois buts et surtout il arrive déjà à avoir une place au sein du TP Mazembe qui n’est pas un petit club. Ses prestations en sélection m’ont permis de le prendre. Mayele Kalala, je ne le connais pas encore bien, je l’observe déjà. Je sais qu’il a fait une très bonne saison avec V. Club, j’aimerai le voir aussi au CHAN. Francis Kazadi, c’est un international également. Mes choix sont parfois différents de certaines personnes, mais c’est moi le sélectionneur et je suis là pour expliquer mes choix. Je pense qu’un sélectionneur doit être sûr de ce qu’il fait. J’estime que certains ont aussi leur place en équipe nationale. Mayele Kalala jouera».
A la question de savoir pourquoi N’sengi Biembe n’avait pas pris Yannick Bangala sous prétexte qu’il n’était pas dans sa philosophie et qu’aujourd’hui il le sélectionne, le coach a justifié ce revirement  par le fait que «ce n’était pas le moment pour moi de récupérer Yannick Bangala. Ça a été très mal interprété. Il y a un jargon qui dit que seul le con ne change pas d’avis. Moi je n’avais pas d’avis, mais j’avais un œil sur lui. Il va vraiment presté, soyez-en sûr. L’autre fois, Yannick Bangala, c’était comme un défenseur central, maintenant je le prends comme numéro 6. Le problème c’est qu’au moment où je prenais les joueurs, Je n’avais pas mis Yannick Bangala, mais je lui ai dit que je veux le récupérer à un moment donné. Yannick Bangala en défense centrale, ce n’était pas le poste où je souhaitais le voir. Ici je le récupère puisqu’il me faut aussi de la maturité. Je lui ai expliqué que je n’avais aucun problème contre lui. Il est comme tout le monde, bagarreur comme Moutousamy, Kayembe, etc. Nonobstant les absences de Giovanni Imbula et Jacques Maghoma, je pense que je suis très bien dans tous les compartiments. Je pense aussi que pour les prochaines sorties officielles, on sera bien».
Biembe a également expliqué la raion du choix des 4 joueurs issus de U 23. «Doit-on prendre un gars, par exemple, qui a 50 sélections mais qui n’est pas en forme, en lieu et place d’un jeune qui est en forme ? C’est la prestation qui est intéressante. C’est une question de caractère, de la forme du moment et non d’âge. Moi, je veux opter et responsabiliser les jeunes, pour qu’ils puissent avoir la maturité sportive assez tôt. Mon collègue marocain a pris 5 joueurs de U23 pour les faire monter».
On rappelle qu’avant la double confrontation, avec les Etalons du Burkina Faso et les Lions de l’Atlas du Maroc, les Léopards A de la RDC vont se préparer au royaume chérifien.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 51

Partagez cet article