PUBLICITES

TELECOMMUNICATIONS : Africell Holding met à niveau ses réseaux d’Afrique pour la 5G

Sur ses marchés de Gambie, de Sierra Leone, de RDC et de l’Ouganda, Africell n’a véritablement basculé vers la 4G qu’en 2018. Un retard qui lui a valu bien de déboires. La société qui a appris de ses erreurs a décidé de se tenir prête pour la prochaine évolution télécoms.
Le groupe télécoms Africell Holding se prépare déjà également à la 5G comme plusieurs de ses concurrents en Afrique. La société a confié à cet effet à Aviat Networks, entreprise spécialisée dans les solutions télécoms sans fil, la mission de mettre à niveau ses différents réseaux télécoms afin de les préparer à migrer dès que le besoin se fera sentir vers la technologie mobile à ultra haut débit. Un contrat de plusieurs millions de dollars a été signé entre les deux parties lundi 19 avril. «Face à la demande croissante de services Internet mobiles à haut débit sur nos marchés et avec la 5G en vue, nous avons recherché une approche qui nous offre un déploiement rapide, une flexibilité maximale et un coût total de possession le plus bas. La solution backhaul et DCSG d’Aviat était le choix évident pour relever tous ces défis et soutenir la future croissance rapide de notre réseau de transmission», a déclaré Wissam Fayad, directeur du réseau de transmission d’Africell Holding.
L’investissement d’Africell Holding dans la mise à niveau de ses réseaux télécoms pour la 5G intervient neuf jours après la visite d’une délégation de l’entreprise télécoms en Gambie. Lors de ce séjour, Sam Williams, directeur de communication d’Africell Holding avait exprimé l’engagement de la société d’être bientôt présente en Angola, d’investir dans l’amélioration de la qualité des services. La mise à niveau des réseaux télécoms interviendra au cours du second trimestre 2021. Avec des réseaux télécoms prêts pour la 5G, Africell Holding aura les moyens de répondre à la demande en connectivité qui croit à travers le continent. La société télécoms se donne les moyens de faire face à la nouvelle concurrence qui se profile dans le segment de l’ultra haut débit. En se tenant prêt pour la 5G, Africell Holding augmente ses chances d’accroître son parc d’abonnés, ses parts de marché et ses revenus.
LE MAXIMUM AVEC ECOFIN

Vues : 972

Partagez cet article