Economie

SURGELES : Les distributeurs dénoncent les importateurs

Il n’y a plus de malentendu entre le ministère de l’Economie nationale et les propriétaires des chambres froides au sujet de la baisse des prix des produits surgelés. Les justes prix seront effectivement appliqués malgré la résistance de certains importateurs qui pratiquent la rétention des stocks pour vendre frauduleusement aux anciens prix. Cette assurance a été donnée par le ministre de l’économie nationale, Jean-Marie Kalumba Yuma, aux distributeurs des surgelés et tenanciers des chambres froides dans son cabinet de travail mardi 7 septembre. Ces derniers avaient multiplié des mouvements de protestation dont un sit-in devant l’immeuble du gouvernement, contre les magouilles de certains opérateurs économiques qui refusent d’appliquer les prix concertés avec le gouvernement. «L’Etat a donné les prix mais que nous n’appliquons pas. Le problème vient des importateurs qui ne veulent pas appliquer les prix convenus avec l’Etat. Donc nous avons manifesté pour réclamer la régularisation de cette histoire», a déclaré Symphorien-Richard Kanyinda, président de l’Association des distributeurs et exploitants des chambres froides du Congo, à l’issue des échanges avec le ministre de l’économie nationale.
A la suite de cet entretien, Jean-Marie Kalumba a promis à ses interlocuteurs des solutions idoines à leurs préoccupations. Déjà, des inspecteurs du ministère de l’Economie sont à pied d’œuvre sur le terrain pour s’assurer de l’application effective des nouveaux prix des surgelés et traquer les récalcitrants.
Entre-temps, le gouvernement est favorable au financement des importateurs congolais ayant une expérience avérée dans ce domaine. Il est entendu que ces derniers travaillent dans le respect de la législation économique en vigueur en RDC et appliquent le juste prix.
Le ministre provincial de l’Economie et finances de Kinshasa, Jean Ngoy, qui a conduit la délégation des distributeurs a salué une décision courageuse du gouvernement, surtout à l’approche des festivités de fin d’années. «Tout le malentendu a été dissipé. Maintenant nous parlons tous le même langage, avec de belles initiatives, et surtout que nous nous approchons des festivités de fin d’année. Et je crois que les Congolais en général et les kinois en particulier, auront de quoi mettre sur la dent, avec la baisse effective des prix des produits surgelés. Nous sommes dans un État de droit comme le prône son excellence Monsieur le Président de la République. La loi est impersonnelle. Celui qui ne va pas exécuter subira la rigueur de la loi», a-t-il assuré.
Pour rappel, les prix concertés entre le gouvernement et les importateurs se présentent comme suit :
Cuisses de poulet (10Kg): 15.9 USD
Poulet entier (10 Kg): 15.5 USD
Côtes de porcs (10Kg): 16.8 USD
Chinchards : 1.44 USD/Kg
AVEC LA CELCOM ECONAT

Vues : 31

Partagez cet article