PROVINCES

SUD-KIVU : Plus de 4000 déplacés après les affrontements à Uvira «Banyamulenge»

Sur les hauts plateaux d’Uvira au Sud-Kivu, la situation sécuritaire est plus qu’alarmante en raison d’affrontements en cours entre groupes armés ayant entraîné le déplacement de plus de 4.000 personnes et la destruction de nombreuses habitations. Selon un étudiant, Niyongabo Laurent, président d’une mutuelle d’étudiants «Banyamulenge», «la situation est catastrophique, de sorte qu’aujourd’hui nous comptons plus de 20 villages incendiés et détruits par des groupes armés locaux et étrangers. En chefferie des Bafuliru, plus précisément dans le groupement de Kigoma, nous comptons des pertes en vies humaines. 16 personnes sont mortes et des corps non encore retrouvés. Depuis le mois d’avril la situation s’est dégradée dans cette contrée où les populations vivaient en harmonie. Le pire est arrivé entre le 21 et le 23 de ce mois. Les villages Nyakamungu, Mugono, Kagerigeri 2, Birimbirwe, Gitavi, Gashama et autres ont vu leurs maisons détruites et incendiées sans motif», déplore-t-il.
Les déplacés à la suite de ces affrontements, dont des enfants et des femmes enceintes, vivent actuellement dans des villages d’accueil, sans aucune assistance dans la plaine de la Ruzizi à Bwegera ou à Lemera.
A.B.

Hits: 22

Partagez cet article