PROVINCES

SUD-KIVU/ EXPLOITATION MINIERE ILLEGALE : Théo Ngwabidje suspend les sociétés réfractaires

Avec la transition verte en cours, le sous-sol congolais riche en cobalt et en cuivre, attire plus que jamais la convoitise. Pour exploiter les gisements du pays, certains investisseurs n’hésitent pas à contourner la loi, privant la RDC d’une partie des recettes attendues dans le secteur.
Six compagnies minières ne peuvent plus opérer dans la province du Sud-Kivu depuis vendredi 20 août. BM Global Business, Congo Blueant Minerals, Orientale Ressource Congo, Yellow Water Ressource, New Continent Mineral et Groupe Cristal Service et leurs partenaires sont sous le coup d’un arrêté du gouverneur Théo Ngwabidje ordonnant la suspension « jusqu’à nouvel ordre » de toutes leurs activités minières.
Cette suspension s’explique par la «nécessité de remettre de l’ordre dans l’exploitation minière semi-industrielle sur le territoire de Mwenga pour préserver […] la traçabilité de la production de ces sites». Les autorités évoquent également la protection de l’environnement et le respect des droits de l’homme.
Certaines compagnies n’auraient même pas obtenu les autorisations nécessaires pour faire de l’exploitation minière et abusent en fait des permis d’exploration qui leur sont octroyés, indique RFI.
Entretemps, une commission ad hoc a été chargée d’étudier les dossiers de chacune des sociétés incriminées avant qu’une décision finale ne soit prise à leur sujet.
La suspension de ces sociétés intervient dans un contexte où l’Etat central lui-même est déterminé à assainir le secteur minier congolais.
En plus de la lutte contre les violations des droits de l’homme et le manque de sécurité de certaines installations minières artisanales, le président Félix Tshisekedi veut aussi augmenter les revenus générés par le secteur. A cet égard, il entend revoir les «contrats avec les miniers pour sceller des partenariats gagnant-gagnant».
Pour rappel, la RDC est le premier producteur de cuivre du continent et le principal fournisseur mondial de cobalt, deux métaux essentiels à la transition énergétique en cours dans le monde. Cela place normalement le pays en position de force pour conclure des contrats miniers qui accompagnent réellement son développement.
AVEC AGENCES

Vues : 390

Partagez cet article