A la une Sport

STADE DES MARTYRS : Des câbles alimentant les projecteurs volés

L’administrateur gestionnaire chargé de la maintenance du complexe omnisports des Martyrs, Polydor Bongubu, a annoncé le mercredi 14 octobre dernier le vol des câbles électriques qui alimentent les projecteurs de ce stade. Le vol aurait été commis selon lui, par des inconnus alors que la ville était sous l’état d’urgence sanitaire dû à la Covid-19 décrété par le président de la République. « Les auteurs de cet acte ont sans nul doute profité de la non fréquentation régulière de ces installations sportives pendant le confinement pour atteindre leur objectif. Personnellement je m’étais rendu sur les lieux pour me rendre à l’évidence. N’eut-été ce cas de vol, je ne me serais jamais retrouvé ici. Et j’ai réalisé que les auteurs de ce vol ne peuvent être que des gens qui connaissent les méandres de ces installations », a-t-il expliqué avant d’ajouter qu’une solution doit être trouvée par le gouvernement. « Au niveau du comité de gestion du complexe, le problème est en partie réglé, mais la solution définitive devrait être trouvée par le gouvernement avant le match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Cameroun 2022) entre les Léopards de la RDC et les Palancas Negras de l’Angola le 14 novembre prochain. Autrement, au cas où cette situation perdurait, la RDC pourrait subir des pénalités dans l’organisation des matches internationaux », a-t-il fait remarquer.
Depuis un certain temps, il se constate la commission des faits répréhensibles au stade des Martyrs. Câbles électriques, équipements de bureau, … coffre-fort, etc…, disparaissent régulièrement et se retrouvent en dehors de ces installations pour être vendus à vil prix. Comme l’a reconnu le chargé de maintenance du stade, les auteurs de ces actes sont connus. Ainsi s’explique certainement la mise à l’écart du coordonnateur de la cellule de sécurité du complexe omnisport des Martyrs, suspendu pour « une durée indéterminée » et, depuis quelques jours, remplacé par un autre agent.
Dans l’opinion on se demande ce que font la multitude des service se sécurité commis à ce stade pendant qu’il y a tant de disparitions et vols.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 16

Partagez cet article