PROVINCES

SANKURU : A Lodja, le FCC soutient les institutions nationales et provinciales

La marche initiée par le Front Commun pour le Congo (FCC) en soutien aux institutions de la République a aussi été organisée ce jeudi 23 juillet 2020 au Sankuru, notamment dans la ville de Lodja, la principale agglomération de cette province. Plusieurs militants de la Convention des Congolais Unis (CCU) du député national Lambert Mende et du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) sont partis de la place Lac Inga et ont battu le pavé avec des banderoles hostiles au gouverneur déchu Joseph-Stéphane Mukumadi, lui demandant de se conformer à l’arrêt de la Cour constitutionnelle lui enjoignant de déposer sa démission après avoir été mis en accusation par l’Assemblée provinciale. Ils se sont dispersés au bureau du territoire de Lodja où un mémorandum a été lu et remis à l’administrateur de territoire, Médard Elonge.
Dans ce document, les manifestants ont ressorti trois points essentiels : « Nous réitérons notre soutien aux institutions de la République, à l’Assemblée provinciale du Sankuru pour sa décision de faire partir le gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi et exigeons du ministre de l’intérieur la notification d’un gouverneur intérimaire conformément à la loi en lieu et place du déchu Mukumadi pour qui nous exigeons la démission conformément au vote de la motion de censure par l’Assemblée provinciale et l’arrêt de la cour constitutionnelle » a martelé Me Benoît Omba Nyamololo, responsable local de la CCU et coordonnateur provincial du FCC/Sankuru. Pour rappel, le gouverneur du Sankuru a fait l’objet d’une motion de censure de la part de l’Assemblée provinciale peu avant son départ vers l’Europe où il a passé plus de 8 mois avant de revenir il y a quelques jours.

Hits: 69

Partagez cet article