Economie

RETENUE DE 15% DE L’IPR AUX AGENTS DE L’ETAT : Félix Momat explique

Le vice–ministre du Budget, Félix Momat a expliqué le caractère légal de la retenue à la source de 15% de l’Impôt professionnel sur la rémunération (IPR) aux délégués syndicaux de l’Administration du Budget et des Finances. C’était au cours d’une réunion de mise au point qui a eu lieu ce mercredi 8 janvier 2020. Dans le souci d’accroître ses recettes, soutient le vice-ministre Momat, le gouvernement congolais a décidé de retenir, dès ce mois de janvier 2020, 15% de l’IPR sur la prime des agents et fonctionnaires de l’Etat. Pour ces agents, le gouvernement aurait dû d’abord se concerter avec eux avant d’appliquer cette décision. Bien plus, le banc syndical avait déjà lancé un préavis de 48 heures avant d’entrer en grève afin de faire valoir ses revendications. C’est ainsi que la réunion de ce jour avait un grand enjeu : celui de préserver la paix sociale en ce début d’année décrétée par le chef de l’Etat comme une année d’ac-tions. Après échange entre les deux parties soutenu par des explications du vice-ministre du Budget sur la légalité de cette mesure ainsi que du taux de 15% appliqué, les délégués syndicaux ont pu renoncer à leur principe de grève. Toutefois, ils exigent la poursuite des pourparlers avec leur employeur pour aplanir quelques zones d’ombre sur ce dossier épineux. Car, cette question, quoique légale, rencontre encore une certaine résistance des fonctionnaires – contribuables.

Avec Agence

Hits: 64

Partagez cet article