Politique

RESULTATS DE L’AUTOPSIE DU CORPS DU JUGE YANYI : Décès causé par un «traumatisme crânien»

Les résultats de l’autopsie du corps du juge Yanyi communiqués par le ministère de la Justice indiquent qu’il est décédé des suites d’un traumatisme cranien dû à des coups qu’il aurait reçus à la tête et qui ont entraîné par la suite un arrêt cardiaque.
«D’une part l’autopsie corporelle et d’autre part une autopsie des organes internes qui fait ressortir que le juge Yanyi est décédé des suites d’une hémorragie intracrânienne résultant d’un traumatisme cranio-encéphalique », peut-on lire dans ce texte qui fait état de la présence «des substances toxiques à dose non létale dans le corps du défunt».
Une enquête judiciaire a été ouverte afin d’élucider «les circonstances de ce meurtre, d’en identifier les auteurs et de les sanctionner avec toute la rigueur de la loi», poursuit le communiqué.
Le ministre de la Justice et garde des sceaux qui dit condamner au nom de la République avec la dernière énergie cet acte ignoble, appelle la population au calme, réitère sa compassion à l’endroit de la famille éprouvée et marque son soutien à l’ensemble du corps des magistrats à qui il demande de ne pas céder aux intimidations d’où qu’elles viennent.
Rapelons que le juge Raphaël Yanyi présidait la chambre du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe dans l’affaire de détournement de fonds du programme de 100 jours.
OH

Hits: 94

Partagez cet article