Sport

RESTRUCTURATION DU TP MAZEMBE : Moïse Katumbi Chapwe consulte les fans



Eliminé de la phase de groupes de la 25ème édition de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF), en plus de son évolution en dents de scie dans la 26ème édition de la Ligue nationale de football (LINAFOOT), le TP Mazembe veut aborder les prochaines épreuves avec une nouvelle architecture sportive. C’est dans ce but que le président du club Moïse Katumbi Chapwe a résolu de se tourner vers les supporters pour recueillir leurs avis, avant ce remue-ménage annoncé.
Le chairman de Mazembe associe ainsi pour la première fois depuis 2015 des consultations à cet égard pour une meilleure adhésion au projet de restructuration du club. Selon la direction du club, «ces consultations devraient aider le club pour le recrutement de nouveaux joueurs sur base des idées des supporters qui, à maintes reprises, se sont montrés préoccupés par la situation de leur club». Déjà, Mario Kawel, président de la coordination des supporters affirme que le TP Mazembe est disposé à accompagner le président Moïse Katumbi «dans cette tâche dans l’observance de l’ordre et la discipline».
Dans le même temps, la direction de l’équipe annonce le démarrage de grandes manœuvres sur le marché des transferts, à en croire le secrétaire général sportif Frédéric Kitenge Kikumba pour qui le club veut reprendre sa place sur les plans national et international. La campagne de recrutement est censée démarrer à partir du 6 juin 2021 avec la participation des supporters, selon Kitenge. «L’objectif poursuivi est d’associer les supporters pour arriver à piquer de bonnes têtes capables de relever le niveau du TP Mazembe. Tout celui qui est capable de nous amener un joueur qu’il a vu quelque part peut le faire», a-t-il insisté avant de faire savoir que le club connaîtra beaucoup de départs cette saison. Le staff de Mazembe n’exclut pas non plus l’idée de vendre certains joueurs qui attisent la convoitise d’autres clubs afin de renflouer les caisses de l’équipe. «Pour le club, il y a des joueurs dont les contrats peuvent ne pas être renouvelés», a expliqué le SG des Corbeaux pour qui ils seront dans l’obligation de passer le flambeau aux plus jeunes pour permettre à Mazembe de se relancer aussi bien sur le plan national que continental. Dans le lot sont cités particulièrement les noms du vétéran Trésor Mputu Mabi et de l’international zambien Rainford Kalaba.
Le staff technique
concerné aussi
Dans ce remue-ménage annoncé, une modification radicale du staff technique est aussi attendue dans les prochains jours au sein du TP Mazembe où, apparemment, l’ancien capitaine du TP Mazembe et actuel entraîneur principal du club, Pamphile Mihayo Kazembe, n’entrerait plus dans les projets futurs de ce grand club de football de la RDC qui n’a cessé, depuis trois ans, d’aligner des contreperformances sur la scène continentale. Pamphile Mihayo est en ballottage défavorable après l’élimination du club de la 25ème édition de la Ligue des champions de la CAF. Moïse Katumbi Chapwe, président de l’équipe n’a pas écarté cette option. C’est sur son compte twitter que le chairman du TP Mazembe a tracé la voie à suivre : «La défaite ne doit pas être une fatalité. Nous devons tirer les enseignements, accepter le sort sportivement et reprendre un nouvel élan depuis le championnat. Transformons cette élimination en énergie nouvelle en opérant les ajustements qui s’imposent». On comprend par cette déclaration que Pamphile Mihayo qui avait repris l’équipe fin décembre 2020 en remplacement du Serbe Dragan Cvetkovic, après un stage de remise à niveau en Europe, est visé. C’est avec lui, pense-t-on, que devraient commencer le «nouvel élan et les ajustements qui s’imposent» dont parle Katumbi. Signe annonciateur de ce chambardement qui se profile à l’horizon, le TP Mazembe vient de s’enrichir depuis quelques jours avec l’arrivée d’un nouveau préparateur physique, le Français Alexandre Coppolani. Le site du TP Mazembe renseigne qu’Alexandre Coppolani, 28 ans, est un spécialiste dans la préparation physique, son domaine de prédilection. Son arrivée comme celle annoncée du remplaçant de Pamphile Mihayo sont la preuve que la direction des Badiangwenas n’a plus confiance en l’actuel staff technique de l’équipe.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 24

Partagez cet article