ANNONCES CLASSEES

RENFORCEMENT DE CAPACITES DANS LES INSTITUTIONS : Auditeurs de l’EPST à l’école du CPCC

En collaboration avec le Conseil permanent de la comptabilité au Congo (CPCC), le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) a ouvert jeudi 12 août 2021 un séminaire de renfocement de capacités de ses auditeurs internes au cours d’une cérémonie dans l’enceinte du CPCC à Kitambo en présence du ministre de l’EPST Tony Mwaba Kazadi, de la secrétaire générale a.i. à l’EPST, du secrétaire général du CPCC William Mbuyamba Kalombayi qui n’a pas manqué de saluer l’initiative du ministre de l’EPST en organisant cette session de formation de 30 jours. «A travers les différentes réformes et actions d’envergure menées au sein de votre ministère, l’on peut noter sans atermoiements votre ferme volonté et détermination à relever les multiples défis dans le secteur de l’enseignement, et ce, dans le but ultime de soutenir la politique du président de la République visant l’amélioration de la qualité de l’enseignement et l’effectivité de la gratuité de base sur toute l’étendue du pays. Nous saluons votre vision pragmatique d’améliorer les performances du ministère de l’EPST en permettant aujourd’hui le renforcement des capacités des auditeurs internes dudit ministère afin de leur permettre de jouer efficacement leur rôle», a-t-il souligné, appuyé par le ministre de l’EPST pour qui ce séminaire s’inscrit dans sa politique de rigueur et d’excellence. «Comme j’ai eu à le souligner lors de mes précédentes adresses, l’enseignement et l’enseignant en RDC sont en baisse sensible de vitesse due, non seulement à plusieurs maux qui rongent le secteur et le pays en général, mais aussi à la perte de valeurs dans l’exercice de fonctions à divers niveaux de responsabilité au sein du ministère. Dès son accession à la magistrature suprême, le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait fait de la transparence et de la lutte contre les antivaleurs son cheval de bataille afin d’engager la RDC sur la voie de l’émergence. En effet, il est impossible de lutter efficacement contre la baisse de la qualité de notre enseignement et de réaliser les grands défis de développement de notre pays, notamment la gratuité de l’enseignement de base, bien circonscrits dans le cadre du programme d’actions du gouvernement, sans renforcer les capacités et compétences tant des enseignants que du personnel chargé du contrôle dans ce secteur ainsi que la mise en place de nouvelles méthodes de travail. C’est dans cette perspective que j’ai sollicité auprès du Conseil permanent de la comptabilité au Congo, organe technique mieux attitré, l’organisation d’un séminaire de renforcement de capacités des auditeurs internes de mon ministère. L’audit interne est une activité de contrôle et de conseil qui permet d’améliorer le fonctionnement et la performance d’une organisation. J’attends donc de ce séminaire le renforcement des capacités des participants dans le but d’améliorer leur comportement pour leur permettre d’exercer leurs fonctions avec professionnalisme. Toute l’action de l’audit interne au ministère de l’EPST a pour finalité l’amélioration de la qualité de l’enseignement. A cet effet, je vous exhorte à des réflexions porteuses de valeur, de culture et de cohérence accrues en vue d’augmenter l’efficacité de notre stratégie sur l’amélioration de la qualité de l’enseignement en RDC», a-t-il insisté avant d’exhorter les participants à des réflexions profitables à l’amélioration de la qualité de l’enseignement en RDC.
PO

Vues : 100

Partagez cet article