A la une Politique

RENCONTRE CRUCIALE AU PULLMAN HOTEL DE KINSHASA : L’UE et le groupe de soutien réaffirment leur soutien à Kodjo

Réactions en cascade à la suite de l’appel du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales acquises au changement à l’observation d’une journée ville morte mardi 23 août en RD Congo. Le président de la République française, le socialiste François Hollande, a vertement critiqué la réaction des néo-thisekedistes, qu’il a jugée infantile. Mais l’homme d’Etat Français n’est pas le seul à s’offusquer des volte-face à répétition du vieil opposant rd congolais. Les représentants des missions diplomatiques accréditées en RD Congo et les membres du Groupe de soutien international à la facilitation de l’Union africaine, ont rencontré, lundi 22 août 2016, le fEdem Kodjo à sa demande. Se confiant à la presse présente au sortir de la rencontre, le Représentant adjoint du secrétaire général de l’Onu en RD Congo, Mamadou Diallo, a déclaré qu’ils répondaient à l’invitation du facilitateur relative à sa communication relative du samedi 20 août qui appelle au début des travaux du comité préparatoire du dialogue mardi 23 août 2016 à Kinshasa. Mamadou Diallo a assuré que les représentants des missions diplomatiques accréditées en RD Congo et les membres du Groupe de soutien international à la facilitation de l’Union africaine du dialogue ont écouté avec beaucoup d’attention la communication de Edem Kodjo, et se sont imprégnés des démarches entreprises qui ont abouti à la publication du communiqué. Aussi ont-ils salué le geste et l’attention du facilitateur, de l’appel qu’il leur a fait et du dialogue ouvert qu’il a instauré avec la communauté diplomatique en RD Congo en les tenant régulièrement informés de la teneur, du contenu, de l’orientation et du progrès de sa facilitation. Suite aux discussions avec l’ancien premier ministre togolais, Mamadou Diallo a confirmé que les ambassadeurs ont réaffirmé leur soutien à la facilitation de l’Union africaine dirigée par Edem Kodjo. Et par la même voie, ils ont réaffirmé leur désir de s’investir individuellement et collectivement à travers les contacts qu’ils ont avec les acteurs congolais, pour pouvoir continuer de passer ce message à l’unité et à l’inclusion, et à la participation effective de l’ensemble des acteurs congolais au dialogue politique. En ce qui concerne la prétendue liste de 116 prisonniers politiques, le Représentant adjoint du Sg de l’Onu en Rdc a évité de la considérer comme une controverse, pour la simple raison que la communauté diplomatique n’a transmis aucune liste. Ajoutant qu’ils ont simplement pris acte que les acteurs congolais avaient demandé, dans le cadre de leurs discussions et de la préparation du dialogue, et que le gouvernement prennait des mesures d’apaisement, parmi lesquelles une libération des prisonniers d’opinion. « On a cru comprendre que les acteurs congolais ont communiqué avec le gouvernement pour pouvoir passer cette information et que le gouvernement a pris des décisions concomitantes » a déclaré Mamadou Diallo, qui a ajouté par la suite que « je ne suis pas sûr qu’il était du rôle et de la place de la communauté diplomatique internationale de pouvoir prendre part à ces discussions. On a fait notre part, à savoir, reconnaitre et saluer ce qui a été fait, et demander dans la mesure du possible, que ces gestes d’apaisement continuent afin de créer des conditions pour la tenue du dialogue ». Revenant sur l’exposé du facilitateur Edem Kodjo, le diplomate onusien a signalé à la presse que les ambassadeurs ont pris note, appréciant et félicitant le geste d’apaisement pris par le gouvernement à travers la libération des prisonniers et l’élargissement de l’espace médiatique. Signalons qu’en plus des ambassadeurs de l’Union européenne, celui des Etats-Unis a pris part à la rencontre du Pullman Hôtel.
Didier Okende Wetshi
Programme de la réunion d’ouverture du comité préparatoire à l’hôtel Béatrice mardi 23 août 2016
9h-9h 30 : Arrivée, inscription, retrait des badges des participants
10h 00 : Installation des participants
10h 15 : Cérémonie d‘ouverture
10h 20 : Allocution du Facilitateur
10h 45 : Suspension de séance : retrait des invités et des médias
11h 15 : Reprise des travaux à huis-clos
Présentation de l’avant-projet de « feuille de route » et (distribution du document aux participants).
12h 00 : Suspension des travaux.

Hits: 38

Partagez cet article