Sport

RECONDUIT A LA TETE DU BC V.CLUB : Félix Bamana approuve, mais temporise

Peu avant le début du play-off de la Ligue provinciale de basket-ball de Kinshasa (LIPROBAKIN) qui, à son épilogue, a connu la consécration du BC CNSS en version féminine, au détriment du BC V. Club, Félix Bamana avait pris les rênes de cette formation avec pour objectif de remporter le titre de la saison et offrir ainsi le premier trophée de son mandat à la nouvelle présidente du comité de coordination, Bestine Kazadi. Empêché momentanément de travailler à cause des problèmes professionnels, Bamana a été écarté de la direction de l’équipe de basket-ball par Bestine Kazadi, influencée, selon les rumeurs, par son entourage, notamment un ancien président déserteur de la section basket-ball qui a été remis en « selle » pour, semble-t-il, « combler le vide » laissé par Bamana. Conséquence: le résultat catastrophique que tout le monde connaît. 15 jours après la débâcle du BC V. Club au championnat de la LIPROBAKIN, l’on a assisté à un coup de théâtre avec le retour de Félix Bamana à son poste après avoir été blanchi par la justice. Il a donc était réhabilité par ceux-là mêmes qui avaient signé sa mise à l’écart.
Face à la presse dimanche 18 octobre au stadium des Martyrs, M. Bamana s’est montré sage et circonspect. « Je suis et je serai toujours Vclubien. J’approuve cette décision que je considère néanmoins comme un cadeau empoisonné. Laissons le temps au temps et on verra après la Coupe du Congo. BC V. Club a été totalement désarticulé et les athlètes complètement démotivées à la suite de la contreperformance de jeudi 1er octobre dernier. Avez-vous vu comment l’équipe a été ridiculisée ? Si les choses allaient dans le bon sens, tel que je le souhaite, il sera question de repartir à zéro et refaire l’image terni de cette formation qui incarnait jadis le basket-ball féminin en RDC. Je prends donc acte de ma réhabilitation et je l’approuve, mais je préfère temporiser. J’ai plein de projets, des ambitions aussi dans ma tête pour V. Club, mais on verra bien après la Coupe du Congo de basket-ball », a conclu l’inconditionnel et vénérable vclubien Félix Bamana.
HERMAN MALUTAMA

Vues : 30

Partagez cet article