PUBLICITES

RDC – CINEMA : 7ème édition du FICKIN du 10 au 14 novembre 2020 à l’Académie des beaux-arts

Dans le but de valoriser la culture Congolaise, La 7ème édition du Festival International du cinéma de Kinshasa (FICKIN) a ouvert ses portes ce mardi 10 novembre 2020, à l’Académie des Beaux-arts (ABA). Cet évènement annuel se déroule sous le thème : «L’art au centre du développement».
Contrairement aux précédentes éditions où l’image animée était mis en exergue, FICKIN 2020 a débuté avec une exposition de photos dans la salle d’exposition de l’ABA avant la projection des films. À en croire les organisateurs, l’objectif de cette nouvelle édition est de montrer comment le cinéma, le 7ème art, peut contribuer au développement d’un pays.
La cérémonie qui s’est déroulée en présence de Mme la commissaire générale à la culture de la ville de Kinshasa Yvette Tabu Inangoy, de Mme Kathryn Brahy, déléguée du Centre Wallonie Bruxelles, du DG de l’Académie des beaux- arts M . Henri Kalama, le DG dudit Festival, M. Ephrahim Buyikana ainsi que des artistes venus en grand nombre.
L’un des parrains de cet événement, l’ABA représenté par son directeur général Henri Kalama a exprimé sa joie d’offrir le cadre qui abrite cet événement et promet de mobiliser le mouvement culturel afin de soutenir les organisateurs. «C’est un réel plaisir au nom de l’Académie des beaux-arts de vous accueillir à cette grande fête. Le cinéma c’est notre image. Nous devons reconnaître le pouvoir qu’a le cinéma dans un pays. Je ferai de mon mieux pour sensibiliser les amis de la culture afin d’amener haut le cinéma rd-congolais », a-t-il déclaré.
Pour sa part, le Centre Wallonie-Bruxelles, qui est aussi un partenaire de l’événement, a dans son mot de circonstance, loué la culture rd-congolaise à travers ce festival. « Notre but est d’être aux côtés de nos partenaires rd-congolais et soutenir la riche culture de ce pays par des partenariats entre Européens et Congolais. Je suis très heureuse que la culture dans ce pays commence à être reconnue par ses propres autorités», a indiqué Kathryn Brahy, déléguée de la Délégation Wallonie-Bruxelles en RDC.
Pour sa part, le DG de ce festival Ephrahim Buyikana a rappelé les objectifs de cette 7é édition qui est celui de montrer comment le cinéma, le 7ème art peut contribuer au développement d’un pays avant de déclarer ouverte la 7ème édition.
Notons que depuis le du 10 novembre 2020, Kinshasa vibre au rythme du FICKIN. Plusieurs films, des concerts avec les artistes musiciens rd-congolais et les expositions des photos sont au programme à l’Institut Français de Kinshasa et à l’Académie des beaux-arts dans la soirée. Droit d’entrée : 1 USD.
OH

Hits: 23

Partagez cet article