Politique

RD CONGO – NATIONS UNIES: Évaluation de la coopération en marge de l’Assemblée Générale

Le Représentant personnel du Chef de l’Etat de la RDC,  et Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Raymond Tshibanda N’tungamulongo,  a évalué mardi dernier à New York, avec M. Ban Ki Moon, Secrétaire général des Nations Unies en marge de la soixante-dixième session de l’Assemblée générale de cette institution, la coopération entre les Nations-Unies et la République Démocratique du Congo, l’évaluation de la situation sécuritaire dans ce pays, indique un communiqué cité par l’ACP.

Au cours des échanges, note la source, le  Secrétaire général de l’ONU a félicité les autorités de la République Démocratique du Congo pour les efforts réalisés  dans la mise en œuvre des différentes réformes, ainsi que de l’évolution positive du dialogue stratégique entre la MONUSCO et le gouvernement congolais.

Le communiqué souligne qu’auparavant, le chef de la diplomatie congolaise, Raymond Tshibanda, avait pris une part active à la 6ème réunion de haut niveau  du Mécanisme régional de suivi de l’accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo et la Région, ajoutant que c’était en présence du Coordonnateur cette structure, François Muamba, et d’autres délégués de haut niveau de la Présidence de la République .

L’objectif de la sixième réunion étant de faire l’évaluation de la mise en œuvre des engagements dans la mise en œuvre de l’Accord-cadre par les Etats membres, les dirigeants  de l’ONU, de la SADC, de la CIRGL et de l’Union africaine ont à cette occasion félicité le chef de l’Etat Joseph Kabila, pour les respects de ses engagements, et ils ont encouragé la RDC à continuer ses efforts pour neutraliser les éléments résiduels des FDLR et demandé à la MONUSCO de tout mettre en œuvre pour les rapatriements des FDLR dans leur pays d’origine , le Rwanda , et dans le cas contraire,  les expatriér en  dehors de la Région des Grands–Lacs, précise-t-on.

Les Chefs d’Etat ont salué et félicité l’initiative de la RDC pour avoir accepté l’organisation en février 2016, d’une conférence sur les investissements dans la Région  des Grands Lacs qui permettra de renforcer la confiance entre les Etats de la région et de restaurer la stabilité. Selon la source, les dirigeants de la Région ont demandé au leadership du M23 de s’impliquer et de respecter les engagements de la déclaration de Nairobi, et ils ont également discuté de la situation sécuritaire dans la Région, en République Centrafricaine et au Burundi, en vue de stabiliser la région des Grands Lacs.

AVEC ACP

Hits: 208

Partagez cet article

Comments are closed.