A la une Politique

RD CONGO – AFRIQUE DU SUD : Cyril Ramaphosa de nouveau à Kinshasa

Un peu plus de deux mois après son dernier séjour à Kinshasa, qui remonte au 10 août 2018, le Chef de l’Etat Sud-Africain, Cyril Ramaphosa, a de nouveau foulé le tarmac de l’aéroport international de Ndjili lundi 15 octobre 2018 dans l’après-midi. Une visite qui, pour Kinshasa, dément les rumeurs de désaffection répandues aux quatre vents par les détracteurs du régime en place en RD Congo.
Le Chef de l’Etat de l’Afrique du Sud se rend dans la capitale rd congolaise sanctionner les travaux du 11ème sommet ordinaire de la grande commission mixte RD Congo – Afrique du Sud, qui ont démarré samedi 13 octobre à la Cité de l’OUA à Kinshasa.
La cérémonie d’ouverture des travaux de la commission, présidée par le secrétaire général rd congolais à l’intégration régionale, a été marquée par les discours des chefs des deux délégations d’experts qui se sont souhaité de fructueux travaux. S’en est suivie la formation de quatre groupes de travail qui ont planché durant le week-end respectivement sur la politique et la bonne gouvernance, la défense et sécurité, l’économie, finances et infrastructures ainsi que le socioculturel et affaires humanitaires.
Le 10ème sommet ordinaire de la grande commission mixte RD Congo – Afrique du Sud s’était tenu à Pretoria en juin 2017. A cette occasion, le Président rd congolais avait fait, à l’intention de son homologue sud-africain, Jacob Zuma, le point de l’évolution du processus électoral avant de le rassurer de l’engagement du gouvernement quant à la tenue des élections le 23 décembre 2018 conformément à l’accord de la Saint Sylvestre. Joseph Kabila avait également mis en relief le sens du dialogue qui est permanent dans son pays.
A l’occasion de son premier séjour en RD Congo, le 10 août 2018, Cyril Ramaphosa a évoqué avec son homologue l’évolution de la situation politique, électorale et sécuritaire en RD Congo ainsi que le renforcement des relations entre les deux pays et les questions d’intérêt régional. Occasion pour les deux Chefs d’Etat de constater que la situation sécuritaire était calme à travers toute l’étendue du territoire national rd congolais et de prendre note des progrès accomplis dans le processus électoral en cours en République Démocratique du Congo, au regard des engagements pris conformément au calendrier électoral publié le 5 novembre 2017 par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), prévoyant l’organisation des élections présidentielle, législatives, nationales et provinciales à la fin de cette année.
Cyril Ramaphosa et Joseph Kabila avaient également salué l’excellence de la coopération entre la République Démocratique du Congo et la République d’Afrique du Sud, notamment dans les domaines énergétique, militaire et commercial. Et pris note de la suppression réciproque des visas par les Gouvernements rd congolais et Sud-africain pour les détenteurs des passeports diplomatiques et de service des deux pays. Ils ont par ailleurs réaffirmé le principe de la tenue, à bref délai, à Kinshasa, du 11ème Sommet ordinaire de la Grande Commission Mixte entre la République Démocratique du Congo et la République d’Afrique du Sud. C’est chose faite depuis le week-end dernier.
Le Chef de l’Etat sud-africain a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport international de N’Djili par le vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu.
Mardi 16 octobre 2018 au Palais de la Nation, un entretien en tête-à-tête entre le Président Joseph Kabila et son homologue sud-africain est prévu. Dans l’après-midi, les deux Chefs d’Etat seront conviés à un déjeuner à Kempisky Fleuve Congo Hôtel, avant de regagner à 15 heures, l’aéroport international de N’Djili, où le Chef de l’Etat sud-africain prendra son avion pour Pretoria, en Afrique du Sud.
JMK

Hits: 74

Partagez cet article