Société

QUARTIER SAYA A MONT-NGAFULA : Henriette Nsona Nsasa pour le remplacement des chefs de localités

Il règne un climat délétère entre l’administration d’affaires coutumières et les chefs des localités Tshikapa II, Mamona, Foire et Molende, tous du quartier Saya dans la commune de Mont-Ngafula. Dans une correspondance datée du 14 avril dernier, adressée au chef du quartier Saya avec ampliation à d’autres autorités, le chef coutumier du Groupement Lutendele, Henriette Nsona Nsasa, leur demande de procéder au changement des chefs de localités précitées. «Les chefs de localités concernés se sont détournés de leurs missions en spoliant les terres qui ne leur appartiennent pas, en passant outre le chef coutumier du groupement Lutendele que je suis. Laquelle qualité m’est constitutionnellement et légalement reconnue conformément à la loi n°15/015 du 25 août 2015, fixant le statut des chefs coutumiers», indique Henriette Nsona Nsasa dans sa lettre avant d’ajouter: «outre la spoliation de terres, les chefs de localités incriminés entretiennent un climat de conflit et de méfiance vis-à-vis de la population et mes agents. Ils ont adressé un mémorandum qualifié de «coupe gorge» en date du 19 juin 2017 adressé à plusieurs autorités militaires et civiles, contre mon fils et mandataire, le prince héritier et chef coutumier du groupement Lutendele, Wallon Kibwa Nsasa», regrette-elle. Les signataires dudit mémorandum accusent Nsasa de créer une administration parallèle, d’ériger une antenne dans le quartier Musangu-Muteba; d’exploiter abusivement des agents de l’ordre en sa faveur pour intimider les paisibles citoyens etc. «Compte tenu de ce climat malsain persistant entre mon administration d’affaires coutumières et les chefs de localités Tshikapa II, Mamona, Foire et Molende. En vertu du pouvoir légalement reconnu et dévolu, je demande de les remplacer par d’autres personnes», sollicite-t-elle.

HO

Vues : 10

Partagez cet article