PROVINCES

PROTESTATIONS CONTRE LES Dernières tueries de Beni : L’armée présente ses condoléances et appelle au respect des édifices et symboles de l’Etat

Alors que la situation est toujours tendue dans la région de Beni au Nord-Kivu après les dernières tueries dans la ville, l’armée appelle les habitants à continuer à la soutenir pour mettre fin aux terroristes de l’ADF. Dans un communiqué, les FARDC présentent également leurs condoléances et appellent à ne pas «prêter le flanc à l’ennemi en s’attaquant aux édifices et symboles de l’Etat ». «Le Commandant des Opération Sukola I Grand-nord, le Général de Brigade Tchaligonza Nduru Jacques présente ses condoléances les plus attristées aux familles victimes de dernières incursions de l’ennemi et à toute la population de Beni. Par ailleurs, il demande à tous de continuer à soutenir les FARDC engagées dans la traque des Adf/MTM en dénonçant des personnes et tout mouvement suspect et de ne pas prêter flanc à l’ennemi en s’attaquant aux édifices et symboles de l’Etat » lit-on dans un communiqué de l’opération Sukola 1 Grand-nord publié ce lundi 25 novembre 2019 en fin d’avant-midi. Disons que les manifestants en colère ont mis le feu sur la mairie de Beni dans la matinée de ce lundi après l’assassinat d’au moins 7 personnes dans un quartier de la ville. Quelques temps après, ces mêmes manifestants ont mis le feu sur l’enclos de la Mission des Nations Unies en RDC (Monusco). Pour l’instant, on parle de plusieurs blessés. Il y a aurait également un mort mais difficile pour l’instant de le certifier. Les manifestants réclament le départ de la Monusco qu’ils accusent d’être passive et/ou complice de ces actions des rebelles ADF.

Hits: 70

Partagez cet article