Société

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT : Kibali Goldmines en atelier sur la conformité

Ces assises sont une occasion pour Kibali Goldmines  de présenter ses activités minières en RDC, partager en dehors des circuits administratifs son expérience, les actions, les mesures et les procédures mises en place selon les obligations environnementales au regard des standards internationaux en la matière. Différents spécialistes de l’environnement et du secteur des mines vont échanger leurs expériences au cours de ces travaux de trois jours au salon Virunga de l’hôtel Memling, soit du 20 au 22 février courant. Ce forum devrait déboucher, selon les organisateurs, sur une clarification des obligations ou exigences de la réglementation sur la protection de l’environnement et à une meilleure compréhension des prérogatives ou attributions des autorités ou des agences en charge du contrôle de conformité à la réglementation. Les participants vont se mettre d’accord sur les modalités et la périodicité des missions d’inspection et de contrôle y compris le cadre du travail et de la collecte de données ou informations sur les opérations de la société. Ils vont également s’employer à identifier les domaines de recherche, les questions d’intérêt majeur et déterminer leur modes de financement par les compagnies minières et les agences de régulation ou de contrôle de la réglementation. Plusieurs entreprises et institutions prennent par à cet atelier, parmi lesquelles Kibali Goldmines/Barrick; TFM, Banro, Alpha Mines, MetalCoal et KCC ;  les  ministères des Mines et de l’Environnement, le Conseiller spécial du président de la République en charge de l’environnement, etc.; les agences ou services étatiques (DPEM, ACE, FNSS, CAMI, SAEMAPE, CNPRI, ICCN, FFN, DGRAD); les établissements universitaires et de recherche ( CRGM, UNIKIN, UNIKIS, UNILU, UOB, UEA, ISDR Bukavu, WWF, REDD); les experts indépendants nationaux et internationaux œuvrant dans les secteurs de l’environnement et des mines ( DIGBY WELLS, ACEM, EMCS,…); Pour rappel, à la suite de la révision du Code minier du 9 mars 2018, les obligations des opérateurs miniers en matière de protection de l’environnement sont actuellement liées à leur responsabilité sociétale à l’égard des communautés ou populations au sein desquelles s’exercent les opérations minières.

JM

Hits: 37

Partagez cet article