Politique

PRESIDENTE DE L’UNION PANAFRICAINE DES JEUNES : Francine Muyumba au secours d’Iris Basuabu au Camp Luka

Samedi 28 avril 2018, Francine Muyumba, la présidente rd congolaise de l’Union Panafricaine des Jeunes (UPJ), une structure de l’Union Africaine à la tête de laquelle elle exerce son deuxième mandat consécutif, a été plus qu’aperçue au Camp Luka. Dans ce quartier populaire du district de la Lukunga à Kinshasa, Mme Muyumba est allée soutenir la construction d’une école d’apprentissage de métiers. La pose de la première pierre de construction de l’édifice conçu pour résorber le chômage des jeunes en milieu urbain était programmée le même jour.
Le projet du camp Luka, initié par un notable local du nom d’Iris Basuabu, est financé par la présidente de l’UPJ. Francine Muyumba s’est engagée à saisir des partenaires au niveau national et international pour la concrétisation de ce qui sera un complexe scolaire de formation gratuite comprenant également une école primaire (qui existe déjà).
Samedi dernier, la Présidente de l’UPJ a financièrement appuyé la réhabilitation d’un puit d’eau (forage). L’ouvrage a été doté de compteurs et remis en fonctionnement par la même occasion, permettant aux résidents du quartier de se procurer de nouveau, et sans trop de démarches, de l’eau potable.
Egalement membre de la commission des Nations-Unies pour l’éducation, Francine Muyumba a expliqué à l’assistance, nombreuse cet après-midi-là au Camp Luka, que dans toute société «la base c’est l’éducation, ainsi il faut appuyer les initiatives des jeunes qui se penchent sur l’éducation ». Ajoutant que « la jeunesse Congolaise formée doit être une jeunesse au service de sa Nation. Une jeunesse qui évolue loin des distractions, manipulation et autres vices ».
J.N. AVEC ALM

Hits: 9

Partagez cet article