Sport

PREPARATION DES LEOPARDS : On doit commencer dès maintenant

C’est devenu une habitude, surtout après une compétition réussie, de voir tout le monde à la FECOFA (Fédération Congolaise de Football Association) jusqu’au sein même de la sélection nationale en passant par le staff technique dormir sur ses lauriers. Qu’il n’en soit pas ainsi en ce moment où, 48 ans après la participation de leur pays à une Coupe du monde (en 1974 en Allemagne), les cœurs de tous les Congolais ne battent que pour une autre participation des Léopards à la Coupe du monde, prévue cette fois-ci au Qatar en 2022. Il y a tant d’équations à résoudre au sein même de l’équipe nationale, à commencer par sa composition, le rôle de chacun des membres… Mais il y a aussi et surtout le vide laissé par les absences régulières du sélectionneur qui inquiètent, soutient un connaisseur, Zumbel Kipuluku, qui révèle que chaque fois, après une rencontre livrée par les Léopards, Hector Raul Cupper «s’évade» pour rentrer chez lui. En ce moment où l’équipe nationale de la RDC est arrivée à une phase cruciale des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, il est du devoir du coach argentin d’être avec tout le monde afin de lui permettre de suive l’évolution de tous les joueurs, locaux comme professionnels, pour qu’il se fasse une idée exacte de l’équipe qu’il entend présenter dans quelques semaines. On parle de manque d’une résidence fixe pour le coach et sa famille. Y a-t-il un problème à cela ? On a horreur du vide. Les services du ministère des Sports et Loisirs peuvent se charger des démarches et trouver facilement où loger le technicien argentin. Pour éviter des faux-fuyants.
En tout cas, après les dernières sorties victorieuses des Léopards (3-0 contre la Tanzanie et 2-0 contre le Benin), les Congolais n’attendent rien d’autres qu’un travail sérieux et des résultats. Et le travail (préparation) doit commencer dès maintenant, et non à une semaine des matches comme on en a l’habitude.
HERMAN MALUTAMA

Vues : 42

Partagez cet article