Sport

POUR INSUFFISANCE DE RESULTATS : Le staff technique du RCK congédié

Le secrétariat sportif du Racing Club de Kinshasa (RCK) a confirmé la révocation, par les dirigeants du club, de l’entraîneur principal de cette équipe Raoul Mutufuila, et de son adjoint Elie Lufwankenda, pour incompétence. Alors qu’au début du championnat de la LINAFOOT, le RCK s’était fixé comme objectif de figurer en bonne position dans cette compétition, le résultat n’a pas été à la hauteur de cette ambition après une phase aller moins convaincante pour les jeunes de Ngaliema. L’entraîneur principal du club et son adjoint considérés comme coupables de cette contre-performance, ont été virés sans plus.
En effet, le bilan réalisé par RCK n’est pas des plus reluisants. Avec 4 victoires, 7 défaites et 4 nuls, RCK occupe la 12ème place au classement provisoire de cette 26ème édition du championnat de la LINAFOOT, preuve que le staff technique n’a pas convaincu. La direction de l’équipe a été obligée de se demarquer de ces deux techniciens à commencer par le coach Raoul Mutufuila qui a été récupéré par la formation lushoise de la Jeunesse Sportive Groupe Bazano qui elle aussi a remercié son entraîneur Seguin Ndombe, pour pratiquement le même motif. L’adjoint de Mutufwila, Elie Lufwankenda limogé lui aussi est annoncé à Lubumbashi dans les prochains jours pour signer son contrat dans le même club. En attendant, le défi s’annonce immense pour les deux techniciens qui devront batailler dur pour sortir la JS Groupe Bazano de la zone rouge où elle est classée en 16ème position avec à peine 6 points. On note que ce club est le seul qui ne compte aucune victoire dans cette 26ème édition du championnat de la LINAFOOT.
DCMP se sépare de Mouko Barel
Engagé en première division du championnat national de la LINAFOOT et en Coupe de la Confédération de la CAF, le Daring Club Motema Pembe (DCMP) vient de se séparer, à l’amiable, avec l’excellent gardien de but, le Brazza-congolais Mouko Barel. Une décision prise à la suite de multiples défis financiers auxquels le DCMP fait face actuellement. Sommé par la FIFA de payer des amendes colossales à certains de ses anciens sociétaires pour non-respect de clauses de contrats, les immaculés de Kinshasa sont interdits de recrutement par l’organe faîtier du football mondial.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 22

Partagez cet article