Politique

POINT DE PRESSE DE L’UDPS A LIMETE : Bruno Mavungu, « Je crois que l’enrôlement des électeurs qui débute donnera lieu à l’élection présidentielle avant septembre »

Au cours d’une conférence de presse, lundi 25 juillet 2016 à la permanence du parti à Limete, le secrétaire général de l’Udps, Bruno Mavungu, a confirmé le retour à Kinshasa d’Etienne Tshisekedi mercredi 27 juillet 2016 à 11h par l’aéroport international de Ndjili. A cet effet, il a indiqué que toutes les dispositions ont été prises avec le gouverneur de la ville de Kinshasa, la police provinciale, la Monusco ainsi que la Régie des Voies aériennes (RVA). Entre autres, que deux véhicules accèdent au tarmac, 15 personnes seront autorisées à saluer le président du parti à sa descente d’avion, 40 autres seront autorisées à le saluer à la sortie du salon d’honneur, et les combattants l’attendront en face de l’aéroport et le long du boulevard Lumumba jusqu’à la permanence du parti à la 10ème rue. Tout en invitant les combattants à la discipline, Bruno Mavungu les convie à réserver un accueil délirant au président de l’Udps. Le secrétaire général de l’UDPS a profité du point de presse du lundi 25 juillet pour remercier toutes les personnes qui ont permis les voyages aller et retour du leader de son parti politique et ont fait que son séjour soit agréable, estimant que son retour lui permettra de poursuivre son combat pour l’avènement d’un Etat de droit en RD Congo.
Par ailleurs, le secrétaire général Bruno Mavungu a fait savoir, en ce qui concerne le lancement des travaux préparatoires du dialogue annoncé pour le 30 juillet 2016 par le facilitateur, Edem Kodjo, que son parti et la plateforme du Rassemblement déplorent la précipitation avec laquelle le Togolais a lancé cette invitation au lendemain de la publication des ordonnances présidentielles qui ne satisfont pas à leurs exigences. Notamment, la libération inconditionnelle de tous les prisonniers politiques et bien d’autres préalables posés. Conclusion de l’Udps par la bouche de son SG : le communiqué d’Edem Kodjo du 23 juillet 2016 est une machination et un mépris inacceptable à l’égard du peuple congolais. Le parti d’Etienne Tshisekedi confirme donc la récusation du facilitateur désigné par l’Union Africaine.
Néanmoins, le patron de l’administration de l’Udps s’est cru obligé de lancer un appel au calme au peuple, indiquant que toutes les décisions que prend ou prendra Monsieur Tshisekedi, ne visent que l’intérêt supérieur du peuple. Se confiant à la presse, Bruno Mavungu a rappelé une fois de plus, que le dialogue auquel son parti entend prendre part, est celui qui tire sa source de l’accord-cadre d’Addis-Abeba, des autres Résolutions de l’Onu en ce compris la dernière, la 2277.
En réponse à la question de savoir ce que fera son parti, l’Udps, au cas où la communauté internationale renouvelait sa confiance en Edem Kodjo, Bruno Mavungu avance qu’il ne croit pas que le concerné voudra encore poursuivre la tâche lui confiée de peur qu’échouer lamentablement.
Didier Okende Wetshi

Hits: 8

Partagez cet article