Sport

PERFORMANT AU SEIN DE BEIJING GOAN : Cédric Bakambu reste en Chine !

Le Congolais Cédric Bakambu surnommé « Bakagoal » continue d’améliorer ses statistiques depuis son arrivée en Chine la saison 2017-2018, tant en Superliga China (championnat chinois de division 1), en Coupe qu’en Ligue des champions d’Asie.
L’international et buteur congolais de 29 ans a marqué au total 48 buts en 66 matches dont 37 en championnat, 7 en Coupe et 4 en Ligue des champions, et a délivré 10 passes décisives.
Lors de sa première saison en Chine en provenance de Villarreal (Espagne), Cédric Bakambu avait inscrit 24 buts en 29 matches toutes compétitions confondues. Cette saison a été la plus prolifique de sa carrière. En 2019, Cédric Bakambu a inscrit 16 buts dont 10 en championnat en 27 apparitions marquées notamment par des blessures mais ses chiffres se sont avérés impressionnants pour un joueur qui découvrait le football asiatique. Malgré ses performances, «Bakagoal» n’a pas remporté la palme de meilleur buteur du championnat, nonobstant ses bonnes performances avec les Léopards de la RDC, avec les quels il s’est illustré en marquant 6 fois au cours de la même année.
Cependant, le joueur africain le mieux payé en Chine (18 millions d’Euros) est encore lié à Beijing Goan jusqu’en 2022, pour avoir signé un contrat de quatre saisons. Il lui reste une saison avant un probable retour en Europe, comme il l’a toujours envisagé. Suivi depuis quelque temps par plusieurs clubs du vieux continent, Cédric Bakambu ne quittera finalement pas la Chine cette saison, bien que son nom soit cité dans les grandes équipes européennes telles que Valence et Barcelone (Espagne), Everton et Manchester United (Angleterre).
L’international congolais formé à Sochaux (France) est devenu le meilleur buteur des Léopards de la RDC de la décennie 2010-2020, pour avoir inscrit 13 buts sous le maillot congolais qu’il a commencé à porter en 2015.
Pour rappel, Cédric Bakambu qui a couté 74 millions d’Euros à Beijing Goan compte relever le défi, tant avec son club qu’avec la sélection nationale congolaise, qui court toujours après une deuxième qualification à la Coupe du monde, depuis 1974.
HERMAN MALUTAMA

Hits: 37

Partagez cet article