Evenement

PAGE D’HISTOIRE : L’Aéroport de N’djili a 62 ANS

C’est le 14 février 1959 que Henri Cornelis, gouverneur général du Congo-Belge et du Rwanda-Urundi a procédé à l’inauguration de l’aéroport de N’djili, principal point d’entrée de la capitale Léopoldville (Kinshasa). Sa piste, longue de 4.694 m, restera la piste d’envol la plus longue du monde jusque dans le milieu des années 1960.
Tout était parti du Plan général pour le développement des aéroports de la colonie, mis sur pied en 1949. 964.000.000 de Francs Belge seront alloués à ces projets par les autorités coloniales belges. Et le plus gros effort était concentré sur l’aéroport de N’djili.
Les travaux furent lancés en 1951 et vers les années 1953, la piste et les premiers bâtiments techniques étaient achevés, permettant à la compagnie nationale belge (SABENA) d’atterrir à N’djili. L’aérogare quant à lui fut achevé en 1958, avant d’être inauguré le 14 Février 1959.
Les autorités coloniales belges avaient construit N’djili dans le but d’en faire une plate-forme de correspondance de la compagnie aérienne belge SABENA. Cet aéroport était destiné à recevoir des avions à réaction qui placaient Léopoldville à 7h30 de vol de la métropole.
Aujourd’hui, N’djili dont le code international (code IATA) est FIH reste le plus grand aéroport de la RDC, mais l’un des derniers en Afrique. L’aéroport dispose d’une résistance de piste de 20 tonnes/roue simple isolée, 40 tonnes/roues jumelées et 100 tonnes/boggies.
B.W

Vues : 180

Partagez cet article