A la une Politique

OPINION : Guérir du complexe d’infériorité vis-à-vis de l’Europe

Beaucoup de Congolais surtout dans la diaspora ne se prennent pas très au sérieux et ne sont pas maitre d’eux-mêmes. Cela les amène souvent à ne pas prendre la République Démocratique du Congo, notre patrimoine commun, au sérieux. Un vieil adage nous apprend que « celui qui est maitre de lui-même est plus grand que celui qui est le maitre du monde ».
Ce que beaucoup d’entre eux considèrent comme des aides des européens pour lesquelles nous Congolais devons-nous montrer reconnaissants ‘ad vitam aeternam’ constitue à y bien réfléchir, l’apurement d’une dette.
Ils devraient en outre savoir que la plupart des aides au développement annoncées à grand renfort de publicité par des puissances occidentales n’arrivent jamais à destination. C’est de notoriété publique.
On parle souvent en Europe de soutien matériel et logistique aux élections rd congolaises mais il faut se rappeler qu’en 2011, il y a eu des élections générales dans ce pays sans la participation financière des pays occidentaux qui, à force de multiplier les conditionnalités destinées à leur permettre à se substituer au souverain primaire, n’ont rien déboursé devant le refus du président Joseph Kabila de céder à leur chantage éhonté.
Le problème est de ne pas comprendre les terminologies des occidentaux. Il faut faire attention avec ces terminologies, comme « aide au développement », « démocratie », « droits de l’homme », « dictature », « bonne gouvernance » et tutti quanti.
Si on revient aux années noires de la dictature de Mobutu, quel a été l’impact des multiples interventions occidentales sur le terrain au Zaïre (aujourd’hui RDC) ? Il faut que les générations actuelles y réfléchissent sérieusement avant d’accréditer naïvement la « générosité » de nos anciens colonisateurs.
Et si le Maréchal Mobutu Sese Seko a été considéré comme un des pires dirigeants kleptocrates africains, pourquoi les pays européens où il avait notoirement recyclé le fruit de ses rapines n’ont-ils jamais remis à la RD Congo les fonds indument accaparés par le défunt dictateur et ses proches s’ils se souciaient effectivement de la misère du peuple congolais ? Ces milliards étaient pourtant logés trouvait dans leurs banques. En fait, et Mobutu et les Congolais ont été floués par ces occidentaux qui se moquent bien des problèmes des peuples qu’ils ont longtemps asservis. Il est ahurissant de voir des membres de l’élite congolaise, des intellectuels et hommes politiques d’une certaine opposition congolaise se fier encore béatement aux mêmes occidentaux comme si la longue histoire de l’esclavagisme, de la colonisation et du néo-colonialisme ne leur avait rien appris !
Pour beaucoup d’entre eux qui vivent dans des pays occidentaux ou y ont des intérêts, tout se ramène à une vision instrumentaliste et égocentriste du monde. Ils craignent en se montrant trop critiques de pousser les autorités des pays où ils vivent ou dans lesquels ils ont des intérêts et privilèges personnels les prendre en grippe et menacer d’une façon ou d’une autre lesdits intérêts et privilèges. Comme quoi, les diplômes universitaires, l’expérience et l’amour patriotique dont se gargarisent les uns et les autres ne semblent guère peser lourd lorsqu’ils sont en balance avec leurs ambitions petites-bourgeoises.
Amundala Wabisa

Hits: 61

Partagez cet article