Politique

NEUTRALISATION DES FORCES NEGATIVES : Les FARDC vont étendre la coopération avec les pays de la sous-région

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent qu’elles vont étendre la coopération militaire avec les armées des pays de la sous-région dans le but de neutraliser de manière définitive tous les groupes armés dont les ADF, les FNL, les FDLR, etc, en complément des échanges entre les armées rwandaises, ougandaises, angolaises et centrafricaines. «Le but est d’éradiquer définitivement la menace car la solution à ce problème doit être sous-régionale, régionale et internationale», souligne-t-on dans un communiqué signé le porte-parole des FARDC.
On rappelle qu’en septembre 2019, des rencontres s’étaient tenues à Goma entre les armées du Rwanda, Burundi, Ouganda et Tanzanie en présence de la MONUSCO, de l’AFRICOM et de la CIRGL.
Selon ce document, il a été magnifié à l’unanimité, la mutualisation des renseignements pour permettre à chaque pays concerné par le terrorisme transfrontalier de traquer tous les hors-la-loi, auteurs de l’insécurité dans la sous-région.
Les FARDC ajoutent que c’est cette logique qui a aussi guidé les travaux de la dernière rencontre à Kinshasa du 15 au 19 mars 2021 avant de rappeler que les participants à ces assises avaient réaffirmé leur adhésion à l’approche globale proposée comme ultime stratégie susceptible de mettre un terme à la menace incarnée par les groupes internationaux et leurs forces supplétives locales.
HO

Hits: 18

Partagez cet article