Politique

LUTTE CONTRE LES ADF A BENI : Africom disposé à prêter mains fortes aux FARDC

Le Commandement militaire des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) est prêt à apporter son concours aux forces armées de la RDC (FARDC), dans la traque des rebelles ougandais de l’Allied Democratic Forces (ADF), a annoncé jeudi 26 septembre 2019, le Général Sylvaih Ekenge, porte-parole adjoint des FARDC au cours d’un entretien avec des médias locaux rapporté par Actualités. cd. « Il y aura un état-major intégré qui ne va pas concerner que le territoire de Beni mais qui va regarder tout le secteur opérationnel de la troisième zone de défense avec l’effort principal sur Beni. Les américains sont disposés à travers Africom à venir nous aider, il y a aussi les pays voisins, les pays de la SADC qui sont disposés à nous accompagner dans cette lutte contre les ADF », a déclaré en substance Sylvain Ekenge.
Les FARDC avaient annoncé samedi 31 août 2019 qu’elles lanceront incessamment une nouvelle opération “d’envergure” contre ces combattants, auteurs de milliers de morts de civils depuis 2014 dans cette partie du pays.
Les responsables des armées de la région des Grands lacs africain se sont réunis le 13 septembre dernier à Goma sous le lead de l’Etat-major FARDC représenté son chef adjoint, Gabriel Amisi. Le Rwanda, le Burundi, l’Ouganda ainsi que la RDC planifiaientt la « neutralisation » des groupes armés dans la région.
Au 39ème sommet de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) en août 2019, à Dar-es-Salaam (Tanzanie), Félix Tshisekedi avait proposé la mise en place d’une « coalition régionale contre le terrorisme » en vue de combattre la rébellion d’Allied democratic forces, accusée d’une série de massacres des civils depuis cinq ans dans la région de Beni, est du pays.
AVEC ACTUALITES.CD

Hits: 101

Partagez cet article