A la une Economie

LUALABA : Le transport des minerais discuté entre la SNCC et les entreprises minièr

Le 29 septembre à Kolwezi (Lualaba),
la haute direction de la SNCC conduite par son PCA Gabriel Antoine Kyngu
wa Kumwanza a rencon￾tré les représentants de deux entreprises minières
KAMOA et COMMUS oeu￾vrant dans le Lualaba sous la facilitation du gouverneur
Richard Muyej Mangez Mans.
Marc Faren, DG de KAMOA et Madame Zhang, DGA de COMMUS ont évoqué avec la SNCC l’évacuation des pro￾duits miniers par voie ferrée.
A la fin de la réunion, Fabien Mutomb, DG de la SNCC a indiqué que la rencontre
était plutôt prometteuse. ‹‹La voie ferroviaire est la plus pratique, la plus béné-
fique et la plus sure››, a-t-il déclaré. Avec une capacité d’évacuation de 540 tonnes
dans une rame alors que les deux entreprises disposent LUALABA
Le transport des minerais discuté entre la
SNCC et les entreprises minières de plus d’un million de tonnes à elles seules, il y
a de quoi se réjouir. ‹‹Nous avons décidé d’organiser le conseil d’administration à
Kolwezi, (…) Prendre contact
avec des entreprises minières
de telle sorte qu’elles puissent
ramener aux rails ce que nous pouvons faire bou￾ger››, a expliqué Mutomb.
Visiblement satisfait des échanges, le DG de KAMOA est revenu sur le parcours
à long terme de sa société. ‹‹Nous KAMOA, nous aime￾rions travailler avec la SNCC
dans ce pays. Nous croyons que la solution à long terme est dans les rails. Nous re￾connaissons le soutien du gouverneur et nous allons travailler avec la SNCC pour
trouver une solution bénéfique pour tout le monde››, a-t-il dit en substance.
Pour sa part, la directrice
générale adjointe de COM￾MUS, Madame Zhang a annoncé vouloir appeler d’autres sociétés chinoises non seulement à venir in￾vestir en RDC, mais aussi à participer activement à l’établissement et la réalisa￾tion de ce projet de chemin
de fer. On rappelle que de nom￾breux chroniqueurs avaient accusé en son temps l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi Chapwe d’avoir neutralisé la SNCC
au profit de ses écuries de camions poids lourd aux￾quels il aurait attribué
l’exclusivité du transport des minerais produits dans le grand Katanga vers les ports sud africains via la Zambie.
DM

Hits: 50

Partagez cet article