Société

LOGEMENTS SOCIAUX : 200 maisons préfabriquées disponibles au camp Tshatshi

Alors que certains détracteurs profèrent  des allégations selon lesquelles,  les fonds alloués au projet de construction des maisons préfabriquées, dans le cadre du programme de 100 jours du Président de la République ont  été détourné,  voici une réalité qui vient mettre à nu tous ces mensonges. Mercredi 12 février 2020, aussitôt bouclé l’inspection des chantiers des sauts – de – mouton, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi a dépêché son Directeur de Cabinet l’Honorable Vital Kamerhe pour faire l’état de lieu sur la construction des maisons préfabriquées sur le site  du  Colonel champ TSHATSHI basé à Kinshasa. Accompagné de quelques membres du gouvernement, des officiers militaires et autres membres du Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe a été surpris de l’État d’avancement de maisons préfabriquées construites dans le champ militaires Colonel Tshatshi. Sur un long de 300 premières maisons commandées pour la seule ville de Kinshasa, 200 sont déjà finies et sont prêtes à accueillir les occupants. Pour les 100 autres, toutes les fondations ont été déjà creusé, il ne reste que leur pose. Pour les 200 premières, ces dernières ont été construites à l’espace de 3 mois seulement. Selon Hussein Jaman représentant de SAMIBO  une entreprise très expérimentée en construction des maisons préfabriquées, les travaux ont connu une lenteur suite à problème de financement occasionné par le Gouvernement. Cependant, il estime à 2  mois la fin de tous les travaux au cas où le gouvernement honorait son engagement de financer la suite.  Aussi, Hussein Jaman invite l’OVD à s’activer de son côté pour tracer des trottoirs, poser du goudron….et à la regideso d’installer ses tuyaux pour l’approvisionnement en eau. S’agissant d’autres provinces, le même travail a déjà débuté pour la ville de Mbuji-mayi, en attendant l’arrivée d’autres maisons déjà prêtes et destinées pour les villes de Bukavu, kananga, Lubumbashi et Matadi. Sur demande du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, 1000 autres nouvelles maisons viennent d’être commandées et n’attendent que leur acheminement, a souligné le Dircab du Chef de l’État. La visite de Vital Kamerhe du chef dans ce site vient mettre un terme aux mauvaises rumeurs distillées par les détracteurs du Président de la République, spécialisées dans la manipulation de l’opinion. Construite aux standards modernes, elles ont la capacité d’accueillir une famille de 7 personnes au maximum. Outre ces maisons qui vont abriter les familles de la garde républicaine, le Camp  Colonel Tshatshi  a bénéficié également dans le cadre du programme de 100 jours du Président de la République d’une école moderne de 70 salles de classe, de la maternelle aux humanités ainsi que d’un hôpital moderne d’une capacité d’accueil de plus de 300 malades dont l’avancement des travaux est estimé à 80%. Contrairement aux rumeurs faisant état du détournement des fonds alloués aux travaux,  les travaux de dudit hôpital s’exécutent sous préfinancement du constructeur. Alors question ? Comment peut-on détourner un préfinancement s’interroge plus d’un observateur consciencieux ?

Visiblement, l’acharnement constaté ces derniers jours contre les proches collaborateurs du Président de la République et orchestré par un groupe d’individus en mal de positionnement, a pour finalité, la manipulation de l’opinion et l’intoxication. Sans nul doute, il s’agit d’une véritable  campagne de sabotage des actions du Chef de l’État, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO dont le soucis majeur reste l’amélioration des conditions de vie de la population. Malheureusement pour eux, la vérité l’emportera toujours sur les mensonges.

Ruphin BALOLA

Hits: 206

Partagez cet article