Sport

LINAFOOT/DIVISION 1 : Mazembe cavalier solitaire au sommet du classement

C’est une course sans répit que le TP Mazembe a imposé au football congolais. Un rythme que nombreux ont du mal à saisir car malgré les réformes des objectifs, Mazembe semble avoir toujours une longueur d’avance. Depuis la 24e édition de la Linafoot, les Corbeaux perdent la tête du classement qu’en cas de matches en retard. À chaque fois que l’équilibre est retrouvé au tableau, Pamphile Mihayo se retrouve à 4 points ou plus que son concurrent direct qu’est l’AS V. Club.

Défi à relever

Le DCMP, le FC Saint Eloi Lupopo, La JS Groupe Bazano, le FC Renaissance, ou Lubumbashi Sport affichent certes des intentions sérieuses pour prétendre à la gloire au sommet, mais entre guerriers c’est l’emballage, une situation qui fait le calcul du seigneur. Avec 11 matches joués soit un en moins que son poursuivant, le TP Mazembe a déjà 4 points de plus que le DC Motema Pembe, ce qui renvoie mathématiquement à 7 points envisageable à l’issue de la manche aller, 15 devant V. Club, 17 devant Lupopo , Bazano, et Lubumbashi Sport, mais également Renaissance déjà avec le souffle coupé par Bukavu Dawa et la tapette pressentie face a Maniema Union.

Forte à l’offensif, sereine en défense, les Corbeaux survolent tous les registres du tableau. 9 victoires, 2 matchs nuls, 0 défaite. Meilleure attaque avec 24 buts, meilleure défense 4 buts pris par son portier (0,36 but par match) deux fois moins que la charnière des Noirs et blancs, +20 comme goal average, les attaquants gardent l’équipe sur une note de 1,81 but par match compris dans le temps régulier de 41 minutes, donc l’équipe va rarement à la mi-temps sans marquer. Mazembe est simplement divin en LINAFOOT… Jusque-là l’équipe est à 87,87 pourcent des forces, 4 matches restent à jouer avant de terminer la manche aller en apothéose sûrement.

Sanga Balende sur le chemin de la croix.

La chute des Anges laisse le public sans mot. Le club de Mbuji-Mayi est devenu l’une des proies faciles au cours de cette édition de la LINAFOOT. Sanga Balende n’a pas encore gagné de match sur le terrain. La seule victoire de la saison a été sur tapis Vert devant l’AS Nyuki absente, à Kashala Bonzola. Les Sang et Or traversent une période de disette, que nous avons élucidée dans notre chronique sur l’ange déchu. C’est sans ambitions claires que Sanga Balende joue cette LINAFOOT, si non le maintien. Il n’y a plus de motivation, pas d’engagement de joueurs, car sous-traités depuis le départ d’Alphonse Ngoy Kasanji (qui ne l’a jamais dit). Les Banjselus ne Basantus ne sont plus à compter parmi les clubs en lutte pour le haut du classement.

Dans la nuée d’une saison déjà rébarbative, dans laquelle Sanga Balende n’avait à son compteur que 7 points pour 8 matchs joués, le calendrier de la LINAFOOT vient resserrer l’étau. Sanga Balende est en mission de relance dans le Grand-Katanga, où il a très mal démarré mardi à Kolwezi. Devant les Kamikazes qui n’en ont pas demandé, Sanga Balende a brandi ses faiblesses et se fait ôter la sainteté.

Après Kolwezi, Sa Majesté est attendu ce vendredi 06 Décembre, à Lubumbashi pour y défier le FC Saint Éloi Lupopo, au stade Kibasa Maliba. Voilà un autre match plus compliqué pour les coéquipiers de Kalambayi Augustin. Les Cheminots se sont faits marcher dessus par Maniema Union à Kindu dimanche dernier, et seront redevables à leurs supporters. La réconciliation passe par une victoire contre Sanga Balende qui en plus d’être moins armé, n’est pas du tout dans le rythme très relevé championnat. Mais cela n’exclut pas une performance surprenante !

Toujours à Lubumbashi, quelques jours après avoir joué contre Lupopo, Sanga Balende croisera les crampons avec le TP Mazembe. Un match qui, deux ans auparavant, était un super classique de la zone centre-sud, mais les Anges se sont trop rapprochés du sol pendant que les Corbeaux n’ont cessé de prendre de l’envol sur l’instigation de Pamphile Mihayo. Les Noirs et Blancs recevront les Sang et Or le 11 décembre à leur retour de la Zambie, où ils affronteront le Zesco United ce week-end en Ligue des Champions. Quatre jours après soit le 15 décembre, Sanga Balende défiera la surprenante JS Bazano toujours à Lubumbashi. Un calendrier de la mort, les Anges sur le chemin de croix, à eux de déjouer le piège.

D.MB

Vues : 59

Partagez cet article