Politique

Les Kabila commémorent le 23ème anniversaire de la révolution

Le 23ème anniversaire de la révolution du 17 mai a connu une commémoration toute particulière, empreinte de sollicitude vis-à-vis des familles des militaires, acteurs de premier plan de la longue marche sur Kinshasa derrière le soldat du peuple Laurent Désiré Kabila. Si du côté officiel on s’est limité à une journée chômée et payée dans la méditation le samedi 16 mai à cause du Covid-19, le devoir de mémoire a poussé les présidentes de l’ONG Initiative Plus Marie-Olive Lembe Kabila et de la Fondation Mzee Laurent Désiré Kabila Jaynet Kabila Kyungu Désirée à unir leurs élans de solidarité envers les forces armées de la RDC. L’épouse et la soeur jumelle du président honoraire Joseph Kabila Kabange ont sillonné cinq casernes des FARDC (Kokolo, Kabila, CETA, Tshatshi et Loano) avec dans leurs gibecières, des tonnes de vivres dont 500 sacs de riz destinés aux familles des militaires en ces moments difficiles de confinement.
Au-delà de la symbolique du geste de générosité, les esprits ont surtout été marqués par une incantation subliminale d’Olive Kabila à l’endroit de son défunt beau-père et Héros national Mzee Laurent Désiré Kabila «Papa, tu sais que nous avons toujours agi dans la droite ligne de ta vision. Nous voulons te confirmer solennellement ce jour que nous ne te trahirons jamais comme nous ne trahirons jamais le Congo, quel que soit le prix à payer».
Une allusion qui n’est pas sans rappeler les propos désobligeants tenus par un usurpateur se réclamant fils biologique de Mzee Laurent Désiré Kabila 19 ans après l’assassinat du tombeur de Mobutu qui a soutenu dernièrement dans une émission télévisée people qu’il se rangeait volontiers derrière l’évêque-star de film pornographique Pascal Mukuna qui a déclaré que la révolution du 17 mai était «la source de tous les malheurs du Congo».
JBD

Hits: 21

Partagez cet article