A la une Politique

LE COORDONNATEUR DE LAMUKA N’EST PAS ARRIVE AU NORD-KIVU : Katumbi, encore un rendez-vous manqué à Goma

Tout était prêt, lundi 10 juin 2019 à Goma, et même plusieurs jours auparavant, pour l’accueil de Moïse Katumbi Chapwe. La mobilisation populaire mise en œuvre par les partisans de l’ex candidat retoqué à la présidentielle de décembre dernier semblait avoir réussi, puisqu’au milieu de la journée, la police a dû se déployer pour contenir l’affluence à l’aéroport de Goma. Mais, comme le 30 mai dernier, cette fois-ci n’aura pas non plus été la bonne. Dans un posting sur son compte tweeter, Moïse Katumbi a adressé un nouveau message d’excuse aux populations du chef-lieu du Nord Kivu pour n’avoir pu honorer le rendez-vous pris. Aucune explication de sa part, sur ce énième faux bond. Même si son entourage ne s’est pas privé de commenter le nouveau couac.
Dans l’après-midi de ce lundi, Christian Mwando indiquait déjà à la presse que l’homme n’avait pas obtenu une autorisation de survol et d’atterrissage. Tandis que Pierre Lumbi déclarait : «Alors que le président Moïse Katumbi et son équipe étaient prêts à embarquer, nous venons d’apprendre qu’ils n’ont pas l’autorisation d’atterrir à Goma. C’est donc avec regret, une fois encore, qu’il est contraint de surseoir à son safari ». C’est la même explication qui avait été avancée le 30 mai dernier, pour justifier le voyage raté de Katumbi, mais les services aéroportuaires compétents avaient révélé qu’en réalité aucune demande de survol et d’atterrissage ne leur avait été adressée.
J.N.

Hits: 24

Partagez cet article