Société

LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : Célébration avec faste à Kinshasa

Le monde entier a célébré le 8 mars la journée internationale de la lutte pour les droits des femmes. En République Démocratique du Congo, une manifestation officielle a été organisée à l’esplanade du stade des martyrs par le ministère d’état, ministre du genre, famille et enfant autour du thème: « Congolaises et congolais levons nous pour défendre les droits des femmes ».
La représentante d’Onu femmes en RDC a indiqué que les inégalités de genre représentent les injustices le plus cruelles. Et constituent un grand défi à relever alors que Ketsia élève en 2ème année secondaire au collège prince de la paix âgée de 16 ans a parlé au nom des élèves de la RDC. Elle a demandé aux autorités de prendre des mesures pour que les filles ne soient plus jamais victime des violations de leurs droits. Elle a en outre plaidé pour que les autorités puissent faciliter le retour des jeunes filles- mères à l’école.
Prenant la parole, Béatrice Lomeya Atilite a parlé de l’importance de l’égalité de genre. Elle a invité les congolaises et congolais à œuvrer pour une société paritaire et exclusive. Une cérémonie haute en couleur qui a connu la participation de plusieurs personnalités tant politiques que religieuses, notamment celle du premier ministre Ilunga Ilunkamba.
Tout savoir sur la journée internationale de la femme
On attend souvent parler de la Journée internationale de la femme dans les médias ou entre amis. Mais à quoi cela sert-elle ? Quand a-t-elle lieu ? Est-ce une célébration ou une protestation ? La Journée internationale de l’homme existe-t-elle ? Depuis plus d’un siècle, les gens dans le monde entier marquent le 8 mars comme une journée spéciale pour les femmes.
Les origines
La Journée internationale de la femme est née du mouvement syndical. Elle est ensuite devenue un événement annuel reconnu par les Nations unies. Les graines de cet événement ont été plantées en 1908, lorsque 15 000 femmes ont défilé dans la ville de New York pour réclamer des heures de travail moins longues, de meilleurs salaires et le droit de vote. C’est le Parti socialiste américain qui a déclaré la première Journée nationale de la femme, un an plus tard.L’idée de rendre cette journée internationale est venue d’une femme appelée Clara Zetkin.Elle a suggéré l’idée en 1910, lors d’une conférence internationale des femmes travailleuses à Copenhague. Cent femmes venues de 17 pays étaient présentes et ont accepté sa proposition à l’unanimité.Elle a été célébrée pour la première fois en 1911, en Autriche, au Danemark, en Allemagne et en Suisse. Le centenaire a été célébré en 2011, et donc cette année nous célébrons techniquement la 109e Journée internationale de la femme. L’idée de célébrer la Journée internationale de la femme est venue de Clara Zetkin en en 1910.
Les choses ont été officialisées en 1975 lorsque les Nations unies ont commencé à célébrer cette journée. Le premier thème adopté par les Nations unies (en 1996) était «Célébrer le passé, planifier l’avenir». Le thème de cette année est «Je suis de la génération égalité : pour les droits des femmes et un futur égalitaire «. Il a été choisi pour demander aux gens de travailler ensemble à la création d’un monde égalitaire.La Journée internationale de la femme est devenue une date pour célébrer le chemin parcouru par les femmes dans la société, en politique et en économie, pour sensibiliser également sur la persistance des inégalités. L’idée de Clara Zetkin pour une Journée internationale de la femme n’avait pas de date fixe. Elle n’a été officialisée qu’en 1917, lors d’une grève en temps de guerre, lorsque les femmes russes ont exigé «du pain et la paix». Quatre jours après le début de la grève des femmes, le tsar a été contraint d’abdiquer, et le gouvernement provisoire a accordé le droit de vote aux femmes. La date à laquelle la grève des femmes a commencé sur le calendrier julien, alors en usage en Russie, était le dimanche 23 février. Il correspondait au 8 mars du calendrier grégorien – et c’est à cette date que la Journée internationale de la femme est célébrée aujourd’hui.
Célèbre-t-on la Journée internationale de l’homme?
Il y en a effectivement. Elle est célébrée le 19 novembre, mais seulement depuis les années 1990. Et n’est pas reconnue par l’ONU. La Journée internationale de l’homme est célébrée dans plus de 60 pays, dont le Royaume-Uni. L’objectif de cette journée est d’»attirer l’attention sur la santé des hommes et des garçons, améliorer les relations entre les sexes, promouvoir l’égalité entre les sexes et mettre en évidence les modèles masculins positifs». Le thème de 2019 était : «Faire la différence pour les hommes et les garçons».
Comment la Journée de la femme est-elle célébrée dans le monde ?
La Journée internationale de la femme est un jour férié nationale dans de nombreux pays, notamment en Russie où les ventes de fleurs doublent pendant les trois ou quatre jours autour du 8 mars.En Chine, de nombreuses femmes bénéficient d’une demi-journée de congé, le 8 mars, comme le recommande le Conseil d’Etat, bien que de nombreux employeurs ne tiennent pas compte de cette demi-journée dans la paie de leurs employées. En Italie, la Journée internationale de la femme, ou la Festa della Donna, est célébrée par le don de fleurs de mimosa. L’origine de cette tradition n’est pas claire, mais on pense qu’elle a commencé à Rome après la Seconde Guerre mondiale. Aux Etats-Unis, le mois de mars est dédiée à l’histoire des femmes. Une proclamation présidentielle publiée chaque année honore les réalisations des femmes américaines.
Qu’est-ce qui est prévu cette année ?
Cette année, la campagne de la Journée internationale de la femme a choisi le thème #EachForEqual, qui s’inspire de l’idée d’individualisme collectif. « Nous faisons tous partie d’un tout », affirment les Nations unies. « Nos actions, conversations, comportements et mentalités individuels peuvent avoir un impact sur notre société dans son ensemble. Collectivement, nous pouvons faire en sorte que le changement se produise. Collectivement, nous pouvons chacun contribuer à créer un monde égalitaire entre les sexes », ajoute l’ONU.
HO

Hits: 63

Partagez cet article