PROVINCES

KONGO CENTRAL : FACE A LA REBELLION DE MATUBUANA : Les députés provinciaux exigent l’application de la loi

Vingt-trois des vingt-quatre députés provinciaux du Kongo-Central opposés à la gestion du gouverneur Atou Matubuana, demandent au président de la République, Félix Tshisekedi et à son gouvernement de respecter et faire respecter la constitution et les lois de la République en contraignant le gouverneur Atou Matubuana à s’incliner devant la motion de défiance votée lui. Dans une déclaration lue le 31 décembre à Matadi, les élus provinciaux du Kongo Central disent constater que dans le chef-lieu de leur province, une autorité déchue exerce ses fonctions par défi et en violation flagrante sur de la constitution et de la loi sur la libre administration des provinces. « Nous ne pouvons plus collaborer avec lui. Nous dénonçons l’exercice du pouvoir au Kongo-Central sans légalité, ni légitimité», a indiqué à cet égard le rapporteur de l’assemblée provinciale, Papy Mambo.
Les élus provinciaux demandent l’implication du chef de l’Etat qui devrait prendre acte de sa déchéance. « Nous tournons en ultime recours un regard confiant vers le président de la République », a dit Papy Mambo.
C’est depuis le 4 décembre dernier que les membres de l’Assemblée provinciale du Kongo-Central avaient initié une motion et ont destitué le gouverneur Atou Matubuana. Ce dernier et son vice-gouverneur, sont impliqués dans une histoire de scandale sexuel. « Nous invitons toutes les forces politiques et sociales à tirer les conséquences de cette situation sur une question de mœurs qui risque de se pérenniser sur notre province et d’avoir des répercussions sur les générations futures », a alerté Papy Mambo.

HO

Hits: 106

Partagez cet article