Société

KINSHASA/TSHANGU : Saut-de-mouton, solution insuffisante

Inaugurés par le chef de l’État Félix Tshisekedi le 31 décembre 2020, les sauts-de-mouton censés désengorger le district dense de Tshangu dans la partie Est de la ville de Kinshasa, n’ont pas changé la situation. Les embouteillages et les bouchons s’observent encore.

Surtout aux heures de pointe (16 heures) où c’est tout un calvaire pour arriver chez soi. de fait, on y passe au minimum deux heures particulièrement entre Debonhomme et marché de la liberté sur le boulevard Lumumba, moment pendant lequel les véhicules sont bloqués, pare-chocs contre pare-chocs.

Pour les habitants de ce district, le remède à ce mal consiste en la construction de routes secondaires.

A noter que trois sauts de moutons ont été construits dans la partie Est de Kinshasa, à savoir à Masina Pascal, Bitabe et Debonhomme, dans la commune de Matete, dans le cadre du projet 100 jours du chef de l’État Félix Tshisekedi.

DA

 

Vues : 45

Partagez cet article