Economie

KASAÏ-CENTRAL/ BARRAGE DE KATENDE : La reprise des travaux conditionnée par un audit technique et financier

Les travaux construction de la centrale hydroélectrique de Katende, dans la province du Kasaï Central vont bientôt démarrer grâce à l’implication personnelle du président de la République Félix Tshisekedi.
C’est du moins ce qu’a rapporté à la presse mardi 7 septembre à Kananga, Marcellin Bilomba, conseiller principal du chef de l’État qui venait d’assister le week-end à Lubumbashi, à l’évacuation des matériels destinés à ce barrage vers le Kasaï Central.
Selon Bilomba, le président Tshisekedi envisage de modifier la capacité de production de l’énergie électrique qui devra passer de 64 à 96 mégawatts avec la construction de plus de six turbines de production afin de fournir une énergie capable de développer l’espace Grand Kasaï. «Le projet Katende est un vieux projet qui date de plusieurs décennies. Grâce à la vision salutaire du chef de l’État, il a décidé de relancer le projet Katende qui, dans son projet initial, il était question de produire 64 mégawatts et nous nous réfléchissons à modifier ou à recadrer ce projet avec six turbines et produire 96 mégawatts afin de fournir de l’énergie et développer le Grand Kasaï», a-t-il expliqué avant de préciser que la reprise de ces travaux est conditionnée à un audit technique et financier pour déterminer le coût et finaliser le projet dans sa globalité.
Il s’agit, a-t-il encore souligné d’amorcer des travaux de bonne qualité qui seront assurés par le génie civil. «Cet audit permettra de revoir certaines lignes du projet et obtenir le coût complet, avant le début des travaux prévus pour 24 mois», a-t-il précisé.
A noter que le premier lot de 12 wagons de ces matériels a quitté Lubumbashi samedi dernier et sera réceptionné sur le site des travaux par Marcellin Bilomba qui les a déjà précédé à Kananga.
MB

Vues : 30

Partagez cet article